Recherche

Vatican News
Des fidèles devant la grotte de Massabielle. Des fidèles devant la grotte de Massabielle. 

Le sanctuaire de Lourdes ferme ses portes, la prière continue

Pour la première fois dans son histoire le sanctuaire marial ferme ses portes en raison des mesures de confinement sur tout le territoire français. En attendant les fidèles peuvent continuer à prier la Neuvaine à l'Immaculée.

Le sanctuaire de Lourdes a fermé ses portes au public ce mardi à midi, en conformité avec les nouvelles restrictions de confinement édictées par les autorités françaises en raison de l'épidémie de coronavirus. «Pour la première fois de son histoire, le sanctuaire va fermer ses portes pour un certain temps» a confirmé sur son compte Twitter le père Olivier Ribadeau Dumas, le recteur du sanctuaire marial. La messe publique du 15 mars avait déjà été annulée pour éviter tout rassemblement.

Cette fermeture a coïncidé avec le lancement ce mardi par les chapelains du sanctuaire d'une neuvaine de prière à la Vierge, neuf jours de prière pour le monde depuis la grotte des apparitions. Cette neuvaine, précise le sanctuaire, intitulée « Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous»  est une chaîne mondiale de prière en plusieurs langues jusqu’au 25 mars, jour de l’Annonciation et anniversaire de la 16ème Apparition. C'est ce jour-là que la Vierge  déclare à Bernadette « Je suis l’Immaculée Conception ».

Dans un esprit d'espérance

Les chapelets seront priés chaque jour en 4 langues (français, anglais, italien, espagnol) et les textes de méditations peuvent être trouvés ici 

«Lourdes reste un lieu de prière pour le monde, prière à l’Immaculée qui ne cesse de protéger tous ceux qui font appel à Elle» souligne le recteur du sanctuaire. «L’épidémie de coronavirus se développe rapidement dans le monde, d’abord en Asie puis en Europe avant sans doute d’autres régions du monde, elle provoque des décès, mais aussi inquiétude et angoisse expliquait pour sa part il y a quelques jours Mgr Antoine Hérouard, délégué apostolique pour le sanctuaire de Lourdes en présantant cette neuvaine. 

Le Sanctuaire, rappelait-il «est un lieu privilégié de prière pour et avec les malades. C’est dans cet esprit et aussi pour que nous vivions cet événement avec la sérénité la plus grande possible et dans l’Espérance du Christ vainqueur de la mort» que cette neuvaine de prière est proposée.  

17 mars 2020, 17:37