Recherche

Vatican News
Bénédiction d'une défunte dans un cimetière proche de Bergame, au nord de l'Italie, le 20 mars 2020. Bénédiction d'une défunte dans un cimetière proche de Bergame, au nord de l'Italie, le 20 mars 2020.  (AFP or licensors)

Le coronavirus frappe durement le clergé italien

Les prêtres italiens représentent plus d’1% des victimes du coronavirus en Italie, une proportion énorme et révélatrice des risques pris par les prêtres, qui vont au contact des malades et continuent à assurer, dans les cimetières, la bénédiction des défunts, à défaut de pouvoir présider des cérémonies dans les églises. Selon un décompte établi par "L’Avvenire", le quotidien lié à l’épiscopat italien, au moins 69 prêtres sont décédés en Italie depuis le début de la pandémie.

Cyprien Viet – Cité du Vatican

Le clergé italien vit un temps particulièrement éprouvant, notamment dans le diocèse de Bergame, ville de Lombardie devenue un épicentre de cette pandémie qui bouleverse la vie de 60 millions d’Italiens. Sur 69 prêtres décédés, 23 sont recensés dans ce diocèse. Ce chiffre établi établi par L'Avvenire dans la matinée du 26 mars est probablement sous-évalué, car les décès survenus dans les communautés religieuses n'ont pas tous été répertoriés.

Partout dans le pays, les communautés chrétiennes perdent des pasteurs qui s’étaient mis au service des plus pauvres. Des prêtres âgés et retraités, mais aussi des curés de paroisse, des aumôniers de prison, ou encore des responsables de la pastorale des migrants ont été terrassés par le virus. Un évêque figure aussi parmi les victimes: il s'agit de Mgr Angelo Moreschi, vicaire apostolique de Gambella en Éthiopie, qui s'est éteint le 25 mars à Brescia.

Le prêtre le plus âgé parmi cette longue liste des défunts avait 104 ans. Ordonné prêtre dans l’urgence et dans l’intimité en mai 1940, alors que la Seconde guerre mondiale débutait, Mgr Mario Cavalleri a également été enterré en toute discrétion, dans le contexte d’une autre "guerre mondiale", celle menée contre le coronavirus. Durant ses près de 80 ans de sacerdoce, ce prêtre de Crémone avait notamment développé de nombreux projets de coopération avec la Côte d’Ivoire.

Des prêtres beaucoup plus jeunes sont aussi frappés. Le diocèse de Parme porte ainsi le deuil d’un prêtre de 55 ans, qui, comme beaucoup d’Italiens, vivait avec sa maman malade dont il a pris soin au point de donner sa vie. Dans cette même ville, une communauté d’anciens missionnaires xaviériens a déjà perdu 13 de ses membres. Dans le diocèse de Plaisance, la mort de deux prêtres jumeaux de 87 ans, à quelques jours d’intervalle, a suscité une grande émotion. Partout en Italie, des prêtres, pleinement insérés dans la vie sociale et connus pour leur engagement au contact de la population, payent cette générosité de leur vie.

Une pandémie mondiale qui affecte particulièrement les prêtres

Concernant le reste du monde, il est difficile d’établir des statistiques précises mais beaucoup s’attendent à une surmortalité dans le clergé et les communautés religieuses. En France par exemple, le premier décès du Covid-19 signalé dans le département de l’Ardèche, la semaine dernière, a été celui d’un prêtre de 78 ans, l’abbé Marcel Saby. Dans plusieurs autres diocèses, des prêtres sont hospitalisés. Au milieu de ce panorama douloureux ont toutefois émergé quelques bonnes nouvelles, comme par exemple le mois dernier en Chine la guérison d’un évêque de 98 ans, considéré alors comme le doyen des personnes guéries dans ce pays où la pandémie avait débuté en décembre.

En Italie, l’évêque de Crémone, affecté par le coronavirus est maintenant guéri. Interrogé il y a quelques jours par nos collègues du service italien de Radio Vatican, depuis son lit d’hôpital, Mgr Antionio Napolioni donnait une lecture spirituelle de ce temps si éprouvant en confiant que «comme tout ce qui met en cause l'intelligence des hommes, c'est une grande opportunité de conversion. Un Carême plus complet n'aurait pas pu nous arriver, d'un certain point de vue. Dramatiquement dur, mais pour cette raison même, parfait».

26 mars 2020, 13:19