Recherche

Vatican News
Mgr Pierbattista Pizzaballa, administrateur apostolique du Patriarcat latin de Jérusalm (Photo d'illustration) Mgr Pierbattista Pizzaballa, administrateur apostolique du Patriarcat latin de Jérusalm (Photo d'illustration)  (ANSA)

Cisjordanie: des colons israéliens font irruption sur un terrain du Patriarcat latin

Le Patriarcat latin de Jérusalem proteste après l’intrusion de milliers de colons israéliens sur l’une de ses propriétés, dans le nord de la Cisjordanie ; il s’inquiète de la multiplication de ce type d’incidents.

Les faits se sont déroulés ce vendredi 21 janvier, à Tayasir, près de Tubas dans le nord de la Cisjordanie. Les colons sont arrivés à bord de dizaines d’autobus et de voitures et se sont rassemblés pour une manifestation sur le terrain du Patriarcat latin, sans aucune autorisation.

Cette «violation flagrante de la propriété privée» - indique un communiqué-  n’est pas la première du genre. En effet, il y a quelques jours déjà, les colons avaient apporté leur bétail sur ce même terrain, en y causant des «dommages considérables». Le Patriarcat indique en avoir informé les autorités israéliennes, sans que celles-ci ne réagissent.

Plus généralement, la plus haute juridiction latine en Terre Sainte se dit «très préoccupée» non seulement de la multiplication de ces infractions mais aussi de l’absence de mesures israéliennes pour les contrer. En conséquence, demande est faite «aux autorités israéliennes, une fois de plus, de veiller à ce que la loi soit respectée par toutes les personnes sous leur contrôle et d'interdire toute nouvelle violation de nos propriétés».

Pour l’agence Fides, qui rapporte également l’incident, ces actes d’intimidations doivent être lus à la lumière du plan de paix américain pour le Proche-Orient, présenté par Donald Trump comme le «deal du siècle». Cette feuille de route, rejetée par les Palestiniens, s’avère largement favorable aux Israéliens. Elle prévoit par exemple l’annexion de la Vallée du Jourdain et des colonies de la Cisjordanie par l’État hébreu.

24 février 2020, 16:58