Recherche

Vatican News
Père Nicholas Oboh Père Nicholas Oboh 

Le prêtre nigérian enlevé la semaine dernière a été libéré

C'est une bonne nouvelle qui nous arrive du Nigéria: après avoir été enlevé le 14 février dernier, le père Nicholas Oboh a été relâché 4 jours plus tard.

Le Père Nicholas Oboh, prêtre nigérian enlevé vendredi 14 février dernier dans la région sud-occidentale du Nigeria, a été libéré dans la soirée du 18 février.

«Je suis heureux de vous informer que notre prêtre, enlevé jeudi dernier, le père Nicolas Oboh, a retrouvé la liberté», a déclaré un porte-parole du diocèse d’Uromi - diocèse d'incardination du prêtre libéré, dans l'État d'Edo  - dans un message transmis par WhatsApp le 18 février, et relayé par l'agence Fides. «Il a été relâché ce soir. Merci beaucoup de vos prières» a-t-il ajouté. 

Ce nouvel enlèvement était survenu deux semaines seulement après la découverte du corps de Michael Nnadi, 18 ans, l’un des quatre séminaristes du grand séminaire du Bon Pasteur de Kakau enlevés le 8 janvier dernier. Les trois autres avaient finalement été libérés.

Depuis plusieurs mois, le Nigéria est le théâtre d'une série d’enlèvements et de meurtres de catholiques, de membres d’autres confessions chrétiennes, et de multiples violences commises envers des civils par des jihadistes. Ainsi, le 9 février dans l’État de Borno, un groupe de militants islamistes avait attaqué plusieurs véhicules, les incendiant et tuant 30 personnes dont une mère enceinte et son enfant. L’attaque avait également détruit 18 véhicules remplis de stocks de vivres pour la région.

20 février 2020, 09:32