Recherche

Vatican News
Photo d'illustration. Photo d'illustration.   (© Biblioteca Apostolica Vaticana)

Histoire de sainteté: Sœur Rani Maria Vattalil

Cette semaine Sœur Catherine Aubin nous fait découvrir la figure de la Bienheureuse Sœur Rani Maria Vattalil, assassinée en 1995. Cette «patronne des chrétiens persécutés de l'Inde» est fêtée le 27 février.

Née le 29 janvier 1954 à Pulluvazhy, un petit village près de Kochi, la capitale commerciale du Kerala, Rani Maria est entrée au couvent des clarisses franciscaines à Kidangoor, en 1972 et prononça ses premiers vœux deux ans plus tard. 

Transférée dans le diocèse d’Indore en 1992, elle se consacra aux travailleurs agricoles sans terre, se battant pour leurs droits et contre l’oppression des propriétaires terriens et exploitants sociaux au prix de sa vie. 

Le 25 février 1995, Sœur Rani Maria Vattalil, 41 ans, prend un bus pour descendre dans le Kerala, dans le sud de l’Inde, pour quelques jours de vacances dans sa famille. Elle n’arrivera jamais à destination. Elle est assassinée, ce jour-là, de 54 coups de couteau.  En mourant, elle répète le mot « Jésus ! »

Plus tard en prison, Samunder Singh se repentit et demanda à rencontrer la famille de sœur Rani Maria. La mère de la religieuse lui rend visite en prison ; elle lui pardonne et baise même les mains du bourreau de sa fille. Sœur Rani Maria Vattalil a été béatifiée le 4 novembre 2017. 

Sœur Catherine Aubin nous raconte cette vie donnée par amour de Jésus et des plus pauvres. 

Histoire de sainteté: Bienheureuse Rania Maria Vattalil
23 février 2020, 15:58