Recherche

Vatican News
Procession au sanctuaire de Fatima, le 13 mai 2019, jour-anniversaire de la première apparition Procession au sanctuaire de Fatima, le 13 mai 2019, jour-anniversaire de la première apparition   (AFP or licensors)

Fatima célèbre le centenaire de la mort de sainte Jacinthe

Célébrations solennelles, veillées de prière, concerts de musique sacrée : le sanctuaire marial de Fatima, au Portugal, commémore le centenaire de la mort de Sainte Jacinthe Marto, l'une des trois petits bergers à qui la Vierge est apparue pour la première fois le 13 mai 1917.

Vatican news

Jacinthe est morte à Lisbonne le 20 février 1920 ; la petite fille, âgée alors de 9 ans, succombe à une pleurésie, conséquence de la grippe espagnole qu’elle avait contractée deux ans auparavant. Béatifiée par Saint Jean-Paul II en 2000 et canonisée par le Pape François en 2017, Jacinthe fut témoin d’apparitions mariales avec son frère aîné François et sa cousine Lúcia dos Santos.

Le site internet du sanctuaire présente à l'occasion de cet anniversaire un riche programme d'événements commémoratifs: dimanche dernier déjà, un concert de chansons inédites commandées spécialement par le sanctuaire portugais a eu lieu. Mercredi soir se tiendra une aura une veillée de prière, suivie d'une procession et d'une visite aux tombes de Jacinthe et de François, qui sont conservées dans le sanctuaire même.

Jeudi 20 février, jour exact de l'anniversaire, à 10 heures, le chapelet sera prié dans la chapelle des Apparitions ; suivra une procession avec les icônes des petits pastoureaux. Messes et activités de formation catéchétique pour les enfants s’alterneront durant toute la journée. Des célébrations se dérouleront également à l'hôpital Estefânia de Lisbonne, où Sainte Jacinthe a été hospitalisée avant sa mort: là, à 16h30, à la Chapelle, le Patriarche de Lisbonne, le cardinal Manuel José Macário do Nascimento Clemente, présidera une messe solennelle.

Les trois petits bergers - déclara le Pape François dans son homélie pour la canonisation de Jacinthe et de François Marto, présidée à Fatima le 13 mai 2017 – «se trouvaient dans la Lumière de Dieu qui rayonnait de la Vierge. Elle les enveloppait dans le manteau de Lumière que Dieu lui avait donné. Comme le croient et le sentent de nombreux pèlerins, si non tous, Fatima est surtout ce manteau de lumière qui nous couvre, ici comme partout ailleurs sur la terre quand nous nous réfugions sous la protection de la Vierge Marie pour lui demander, comme l’enseigne le Salve Regina, “montre-nous Jésus”».

19 février 2020, 14:59