Recherche

Vatican News

Le temps du Carême, «une quarantaine à redécouvrir»

En ce mercredi des Cendres, L’Eglise entre dans la période du Carême, temps de préparation à la résurrection du Christ. La montée vers Pâques est aussi un temps de combat spirituel pour de nombreux chrétiens. Un temps de retour sur soi qui appelle à la conversion personnelle comme collective.

Entretien réalisé par Olivier Bonnel- Cité du Vatican

Pendant quarante jours, les chrétiens se prépareront à la fête de Pâques, sommet de l’année liturgique. Une période à laquelle chacun est invité à renouveler son cœur pour pouvoir entrer dans le mystère de la Résurrection. C’est ce à quoi invite le Pape François dans son message pour le Carême rendu public lundi, message dont le titre est tiré de la deuxième lettre de Saint-Paul aux Corinthiens : «Nous vous en supplions au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu ».

Un temps pour la conversion

La période de Carême est ainsi un temps de conversion, à laquelle nous sommes appelés avec urgence, explique le Pape. Il est aussi un temps favorable pour mettre en œuvre un «face-à-face» avec Dieu, à la foi dans l’approfondissement de la Parole et de la prière mais aussi en développant notre attention envers les plus pauvres. Comment concilier ces deux dimensions ? Nous avons posé la question à Arnaud Join-Lambert, professeur de liturgie et de théologie pastorale à l’Université catholique de Louvain :

Entretien avec Arnaud Join-Lambert
26 février 2020, 07:04