Vatican News
Vue sur la vieille ville de Jérusalem Vue sur la vieille ville de Jérusalem   (AFP or licensors)

Le pèlerinage annuel de la coordination Terre Sainte se prépare

Cette année encore, du 11 au 16 janvier, les évêques d’Europe et d’Amérique du Nord qui composent la «coordination Terre Sainte», se rendront en pèlerinage sur la terre du 5e Évangile, avec des étapes prévues à Gaza, Jérusalem-Est et Ramallah.

C'est le 20e voyage de cette délégation qui, à l’initiative du Saint-Siège, avec le soutien du Conseil des Conférences épiscopales d'Europe et de la Conférence épiscopale d'Angleterre et du Pays de Galles, réunit chaque année un groupe d'une quinzaine d'évêques d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Afrique du Sud, avec pour objectif de connaître de près les réalités sociales, politiques et ecclésiales de la Terre Sainte.

Cette année, la délégation sera basée à Ramallah. La visite prévue à Gaza constituera sans conteste l’un des moments forts de ce pèlerinage. Les évêques y célébreront la messe avec la communauté chrétienne présente sur place. Après les restrictions imposées à Noël par les autorités militaires israéliennes, la coordination a tenu à montrer sa proximité avec ce petit troupeau, et à prier pour tous les habitants de ce territoire enclavé. La délégation y visitera également la Maison de la paix gérée par les Missionnaires de la Charité, rencontrera les jeunes et les fidèles gazaouis et fera une visite pastorale aux malades de la communauté.

L'inquiétude de l'Église universelle

A Jérusalem et à Ramallah, les évêques rencontreront de nouveau des jeunes, qui témoigneront de leurs attentes et de leurs espérances, malgré le contexte délicat d’une société palestinienne divisée.

Dans la ville trois fois sainte, Mgr Pierbattista Pizzaballa, administrateur apostolique du Patriarcat latin et le nonce apostolique, Mgr Leopoldo Girelli, rencontreront les évêques pour discuter de la situation délicate qui règne actuellement dans la région. Outre les rencontres prévues avec les responsables palestiniens et israéliens, ils visiteront également Jérusalem-Est et les religieuses comboniennes à Béthanie, ainsi que l'école et la paroisse de Ramallah. Comme de coutume, la délégation publiera son communiqué final à la fin de la visite, le 16 janvier.

La situation des chrétiens en Israël et en Palestine, ainsi que dans l'ensemble du Moyen-Orient, est un sujet de préoccupation pour toute l'Église. Pour cette raison, le but de cette visite est précisément de soutenir l'engagement pour la justice et la paix de manière plus efficace, de soutenir les efforts de l'Église locale à travers le travail des organisations catholiques et de collaborer avec la mission du nonce Apostolique, en particulier en ce qui concerne les accords fondamentaux avec les institutions et autorités civiles et religieuses de la région.

08 janvier 2020, 16:43