Recherche

Vatican News
Obsèques de l'ancien président George Bush le 5 décembre 2018 dans une église épiscopale de Houston, au Texas. Obsèques de l'ancien président George Bush le 5 décembre 2018 dans une église épiscopale de Houston, au Texas.  (Copyright 2018 The Associated Press. All Rights Reserverd.)

États-Unis: défendre la liberté religieuse, une priorité pour l'épiscopat

L’épiscopat américain fait de la défense de la liberté religieuse une priorité dans son action, autant sur le plan international que sur le plan de la politique intérieure.

«Instaurer une culture de la liberté religieuse est un engagement constant et continu»: c’est que rappelle Mgr George V.Murry, évêque de Youngstown et président du Comité pour la liberté religieuse de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis. Les paroles du prélat sont arrivés à l’occasion de la Journée nationale de la liberté religieuse, instituée en 2016 par le président de l’époque, Barack Obama, et qui est organisée chaque année le 16 janvier.

«Une culture de la liberté religieuse consiste dans le respect de la dignité des autres», souligné l’évêque jésuite, qui précise que «alors que le libre exercice de la religion a été longtemps sanctionné par les lois du pays, les minorités religieuses ont souvent expérimenté une invasion dans leur possibilité de pratiquer librement leur foi ». Encore aujourd’hui, en effet, « de nombreuses communautés juives, musulmanes, chrétiennes, tout comme d’autres, de diverses manières, doivent affronter des défis pour leur liberté religieuse».

Mgr Murry met donc en évidence un principe fondamental : «Une culture de la liberté signifie que toutes les personnes de foi et tous les groupes religieux sont en mesure de pratiquer librement leur propre culte et de participer à la vie de la société, sans crainte d’intimidations ou de coercitions». Enfin, l’évêque américain émet le souhait que «tous les catholiques en Amérique puissent décider de construire sur cet héritage, pour le bien de tous».

16 janvier 2020, 17:20