Recherche

Vatican News
La dixième assemblée du Conseil mondial des Églises à Busan en Corée du Sud, en juin 2019. La dixième assemblée du Conseil mondial des Églises à Busan en Corée du Sud, en juin 2019.  

En Corée du Sud, 50% de catholiques de plus en vingt ans

Le nombre de catholiques en Corée du Sud a augmenté de près de 50% au cours des deux dernières décennies, bien que ce taux de croissance ait ralenti ces dernières années, rapporte le quotidien Korea Herald, citant le nouveau rapport de l'Institut pastoral catholique de Corée.

En 2018, les catholiques sud-coréens étaient au nombre de 5 866 510, contre 3 946 844 en 1999, soit une augmentation de 48,6 %. Au cours de cette période, le pourcentage de catholiques dans le pays est passé de 8,3 à 11,1%.

Le rapport de l’Institut pastoral catholique de Corée note toutefois que le taux de croissance réel est tombé en dessous de 1 % ces dernières années. Au contraire, en 2000 et 2001, la population catholique augmentait de plus de 3%, avant de rechuter et de rebondir à 2.2% en 2014, année du voyage du Pape dans le pays. La Corée du Sud a même été nommée «tigre asiatique de l’Église».

Le Pape François, lui, s’était rendu en visite en Corée du Sud en 2014, alors que les relations entre Séoul et Pyongyang semblaient au point mort. Elles ont connu une évolution spectaculaire ces derniers mois, avec plusieurs sommets qui ont permis de désenclaver la Corée du Nord et d’apaiser la région. Le Pape François a explicitement soutenu ces efforts diplomatiques, qui semblent toutefois marquer le pas depuis quelques mois, avec la reprise d'une dialectique violemment anti-américaine de la part du régime de Kim Jong-un. Le leader nord-coréen a pourtant mené plusieurs rencontres avec Donald Trump, la dernière remontant au 30 juin 2019 sur la ligne de démarcation entre les deux Corée.

Une année de mobilisation pour la paix

Cette année revêt une importance particulière pour l’Eglise sud-coréenne, car depuis le 1er décembre 2019 jusqu’au 28 novembre 2020, chaque paroisse de chaque diocèse du pays célèbrera quotidiennement à 9 heures une messe pour la paix. Cette initiative ne survient pas au hasard: le 25 juin 2020 marquera le 70e anniversaire du déclenchement de la guerre de Corée.

En 1950, les troupes nord-coréennes, soutenues par la République populaire de Chine et l’Union Soviétique, franchissent le 38e parallèle et envahissent la République de Corée (Corée du Sud), soutenue par les Nations-Unies et bénéficiant sur le terrain de l’appui des divisions américaines.  

14 janvier 2020, 11:07