Recherche

Vatican News
Services d'incendies en Nouvelles-Galles du Sud (NSW), le plus peuplé des États australiens, le 10 janvier 2020. Services d'incendies en Nouvelles-Galles du Sud (NSW), le plus peuplé des États australiens, le 10 janvier 2020.   (ANSA)

L'Église australienne lance un réseau d’aide contre les désastres naturels

Le CERA, pour Catholic Emergency Relief Australia, est le nouveau système de collaboration initié par l'Église catholique australienne pour faire face aux catastrophes naturelles. Le nouvel organisme est né après les incendies dévastateurs qui ont frappé le pays ces derniers mois.

Né de la volonté des évêques australiens, le nouvel organisme ambitionne d’être «un point de coordination pour tous les organismes catholiques» impliqués dans le domaine de la solidarité: paroisses, congrégations religieuses, organismes de services sociaux, écoles, hôpitaux et centres communautaires.

La subsidiarité

«Notre réponse aux incendies et à la sécheresse qui les a aggravés a une fois de plus démontré la puissance collective de l'Église catholique pour répondre aux difficultés de toutes les manières», a déclaré le président de la conférence épiscopale, Mgr Mark Coleridge.

L'un des principaux enseignements sociaux de l'Église concerne la «subsidiarité» - explique Ursula Stephens, PDG de Catholic Social Services Australia - c'est-à-dire la possibilité pour les communautés locales de répondre à leurs réalités comme elles l'entendent. Mais il y a aussi le principe de «solidarité» qui nous amène à voir les besoins des autres et à travailler ensemble pour y répondre, a-t-elle détaillé.

Responsabilité et transparence

La gestion des fonds du nouvel organisme se fera en termes de «responsabilité et de transparence, pour rassurer ceux qui voient dans l'Église une réponse fondamentale aux urgences nationales: l'aide financière et pratique apportée à Cera sera réellement destinée à ceux qui sont dans le besoin» .

L’organisme dispose déjà d'un site web dédié (www.cera.catholic.org.au) où une section pour les bénévoles est disponible.

Les prières du Pape

L'Église australienne continue de prier pour que les incendies qui ont détruit le pays soient définitivement éteints. Le bilan est très lourd: depuis septembre dernier, il y a eu au moins 10 millions d'hectares de terres brûlées, tandis que 29 personnes ont péri et plus d’un milliard d’animaux sont morts. Ces dernières semaines, les fortes précipitations ont amélioré la situation, mais selon les experts, la hausse des températures pourrait raviver les flammes, surtout dans le sud du pays.

Le Pape François a exprimé à plusieurs reprises sa proximité avec les fidèles australiens, comme lors de l'audience au Corps diplomatique accrédité près du Saint-Siège, le 9 janvier: «Je voudrais adresser une pensée particulière à un pays que je n'ai pas visité, l'Australie, durement touchée ces derniers mois par des incendies persistants, dont les effets ont également atteint d'autres régions de l'Océanie. Je tiens à assurer le peuple australien, en particulier les victimes et les habitants des régions touchées par les incendies, de ma proximité et de mes prières».

28 janvier 2020, 11:01