Recherche

Vatican News
Vue générale de la vieille ville de Jérusalem. Vue générale de la vieille ville de Jérusalem.  

Les Patriarches de Jérusalem: «que ce Noël apporte paix, justice et réconciliation»

Dans leur traditionnel message de Noël, les chefs des treize Eglises présentes dans la ville sainte rappellent que la naissance du Christ est venue apporter la rédemption à un monde blessé et font part de leur vœux que cette période de la Nativité puisse faire répandre la justice pour tous les hommes.

Comme chaque année à l'occasion de la célébration de Noël, les treize patriarches et chefs des Eglises représentées à Jérusalem ont signé un messsage commun. Dans ce texte, ils rappellent que la naissance du Christ est un rappel constant de la rédemption que Dieu nous a accordée en transformant toute forme de péché. Dans cette Terre Sainte toujours sources de tensions, ils forment également le vœu que Noël apporte justice et espoir à tous les peuples.

 

Voici le message des 13 patriarches et chefs d'Eglise de Jérusalem: 

«Nous, Patriarches et Chefs d'Eglises de Jérusalem, vous offrons nos voeux de Noël au nom du Roi nouveau-né, Prince de la Paix, notre Sauveur Jésus-Christ. Noël est le moment où nous célébrons la Nativité du Verbe fait chair qui a habité parmi nous, plein de grâce et de vérité. Jésus-Christ a pris forme humaine pour apporter le salut et la rédemption au monde entier. L'œuvre salvatrice de Jésus était de transformer le monde entier en la vérité de son salut. Le salut de Dieu pour le monde par l'Incarnation du Verbe signifie la plénitude et la complétude dans le Royaume de Dieu.

Le monde dans lequel nous vivons rencontre le péché sous différentes formes concernant notre humanité en relation avec Dieu, les uns avec les autres et avec le reste de la Création. La guerre et l'injustice, le déplacement et l'oppression, la destruction et la consommation excessive, sont des formes de péché et de mal qui asservissent notre humanité. La célébration de la naissance du Christ est un rappel constant de la rédemption que Dieu nous a accordée en transformant toute forme de mal et de péché en la plénitude et l'intégralité de la vie.

En tant que personne humaine, Jésus a fait l'expérience de notre humanité afin que nous puissions être transformés à son image et à sa ressemblance. Jésus lui-même a fait l'expérience du manque de foyer, étant un réfugié. Il a également fait face à des menaces et, finalement, à la mort. Cependant, le message céleste de paix, de joie et d'amour était plus fort que n'importe quelle autre voix. La naissance de Jésus a apporté l'espoir et la vie aux gens. Le nom de Jésus offre le salut et la nouveauté de la vie.

À la lumière de toutes les réalités humaines, prions pour que cette sainte saison de Noël apporte la justice à tous les peuples. Nous offrons également notre soutien et nos prières pour la présence chrétienne au Moyen-Orient. Nous prions avec tous les peuples du monde, en particulier avec nos peuples de Terre Sainte et du Moyen-Orient en général, pour que ce Noël apporte à toutes les nations de joyeuses nouvelles de paix, de justice et de réconciliation. Que le Prince de la Paix transforme le mal et le péché dans notre monde en lumière et en plénitude de vie.

A la naissance de Jésus, les anges ont proclamé la paix au monde. Maintenant, nous l'adorons avec joie et nous prions avec un cœur plein de foi : " Que ta naissance apporte la paix à tous ! Amen»

Les voeux de Mgr Pizzaballa

L'administrateur apostolique, du patriarcat latin Mgr Pierbattista Pizzaballa, a également adressé son message de Noël, dans lequel il se fait l'écho de la fragilité de la situation politique locale, mais aussi de la difficile situation économique et sociale. «Il est difficile, dans ce contexte, de voir comment il est possible d’envisager et d’espérer la moindre bouffée d’air frais sur la question israélo-palestinienne, qui pèse sur la vie d’une grande partie de notre communauté. Nous voyons tant de propositions de solutions voler au-dessus de nos têtes, mais nous ne les voyons jamais atterrir et aboutir à quelque chose de concret» écrit notamment Mgr Pizzaballa qui relève aussi la dégradation des conditions de vie de nombreux travailleurs étrangers et migrants.

«Mais malheur à se résigner ! Ce n’est pas ça le message de Noël. La naissance de Jésus n’a effacé aucun des drames politiques, sociaux et économiques de son temps. Jésus n’est pas venu révolutionner les structures sociales de son époque, il ne voulait pas conquérir le pouvoir, mais le cœur de l’homme. C’est ainsi qu’il a changé le monde.» peut-on lire encore dans ce message de Noël. L'administrateur apostolique rend hommage aux nombreuses personnes de ceux qui maglré tout regardent l'avenir avec espérance. «Ceux qui ont compris qu’être chrétiens signifie donner la vie, aimer gratuitement, sans rien attendre pour soi-même, parce que l’on a déjà tout (...) ils sont l’espérance de notre Église. En eux, ici, le vrai Noël est encore célébré» conclut Mgr Pizzaballa.

 

 

23 décembre 2019, 15:12