Recherche

Vatican News
Andrew Caruana Galicia, le fils de la défunte journaliste Daphne Caruana Galicia, à La Valette, capitale maltaise, le 3 décembre 2019. Andrew Caruana Galicia, le fils de la défunte journaliste Daphne Caruana Galicia, à La Valette, capitale maltaise, le 3 décembre 2019.  

Daphne Caruana: les évêques de Malte appellent à ne pas exacerber les tensions

L’assassinat en octobre 2017 de la journaliste Daphne Caruana Galicia provoque bien des remous à Malte. La population s’est mobilisée contre le gouvernement, dont plusieurs membres sont soupçonnés d’être impliqués dans ce meurtre, au premier rang desquels le Premier ministre, Joseph Muscat. Les évêques appellent chacun au respect de l’autre.

Xavier Sartre – Cité du Vatican

Ne pas exacerber les tensions. Les évêques de Malte lancent un appel à l’unité en ces «temps difficiles». Ils demandent aux Maltais de «travailler ensemble dans un esprit de collaboration pour le plus grand bien de la société maltaise», de manière à ce que les institutions puissent accomplir «leur devoir avec la nécessaire rapidité et impartialité».

Certes, «les désaccords sont inévitables» comme dans toute société, reconnaissent-ils, mais leur expression doit se faire «dans le respect réciproque et dans le respect de la vérité, sans tomber dans le piège de l’oubli, des mensonges et de la violence».

Cette mise en garde intervient alors que la tension n’a cessé de monter ces derniers jours sur l’île, malgré l’annonce de la prochaine démission du chef du gouvernement Joseph Muscat, directement mis en cause dans l’assassinat de la journaliste Daphne Caruana Galicia. Plusieurs manifestations ont eu lieu ces derniers jours, appelant notamment au départ du Premier ministre.

Cette affaire prend une dimension européenne à cause «des interrogations soulevées sur l’indépendance du système judiciaire et les graves accusations de corruption aux plus hauts niveaux», comme l’explique des parlementaires européens dépêchés sur place.

L’Union européenne a exprimé son souhait que l’enquête sur la mort de Daphne Caruana Galicia soit menée à son terme «sans aucune ingérence politique». Afin d’étudier la situation, une délégation de députés européens s’est rendue à La Valette lundi 2 et mardi 3 décembre 2019.

Sur le plan judiciaire, la famille de la victime, ainsi que Reporters sans frontières, ont déposé plainte en France contre X, selon des informations du quotidien Le Monde. Elle vise des faits de «corruption active et passive d’agent public étranger» et de «complicité d’assassinat».

 

04 décembre 2019, 16:25