Vatican News
Le cardinal Tagle. Image d'illustration. Le cardinal Tagle. Image d'illustration. 

Le cardinal Tagle choqué par une hausse des suicides aux Philippines

La fête de la Nativité est un message de salut: le don de soi prévaut, et non l’autodestruction. Tel est le cœur du message de l’archevêque de Manille pour les fêtes, alors que les tentatives de suicide sont en augmentation dans l’archipel.

Le taux de suicide augmente aux Philippines, notamment dans les provinces du sud-est. Les autorités locales de Iloilo ont recensé 179 tentatives pour 35 décès depuis 2016 chez les 9 à 21 ans, dont une centaine entre juin 2018 et 2019, soit une hausse inquiétante.

«Le mystère de Noël est contraire à la volonté, au désir et à l’impulsion de détruire les personnes, les vies, les familles, les sociétés et la Création», a expliqué le cardinal Tagle dans un message divulgué à l’occasion de la fête de Noël et du Nouvel an. L’archevêque de Manille en appelle à un renouvellement culturel.

Harcèlement en ligne

Le nouveau Préfet de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples met en cause les cas de harcèlement et d’intimidation, notamment sur les réseaux sociaux. «Nous sommes tristes et choqués» de voir certaines personnes se complaire à «briser la vie d’autrui» et «encore plus troublés de voir que des jeunes gens sont déjà déterminés à se faire du mal et à mettre fin à leur vie», a déclaré le cardinal Tagle dans son message.

Le harcèlement n’est pas le seul responsable. D’autres raisons sont avancées: des problèmes au sein de la famille, les relations amoureuses ou encore des problèmes à l'école. Une étude approfondie sur les raisons de cette tendance à la hausse et sur les méthodes utilisées a été commandée.  Le cardinal Tagle encourage le comité chargé de l’enquête.

Témoigner du Christ

En attendant, il souligne combien Noël porte en soi un message de salut. Il évoque les deux plus grands dons de ce monde: celui qu’a fait le Christ qui est venu nous sauver, et à sa suite le don de soi-même ; «des cadeaux appréciés même après la fin des fêtes». Il demande aux Philippins de ne pas s’inquiéter s’ils n’ont rien à offrir pour les fêtes, rapporte l’agence Uca News. Il les invite à témoigner du Christ et à incarner à sa suite «l'humilité, la compassion, la joie de Jésus qui est le cadeau le plus précieux».

«N'oublions pas que les dons que nous donnons et recevons sont des symboles et des signes du plus grand don que Dieu le Père nous a envoyé, son fils Jésus», a affirmé le cardinal Tagle.

30 décembre 2019, 18:03