Recherche

Vatican News
La crèche de l'église Saint François d'Assise à Rabat. La crèche de l'église Saint François d'Assise à Rabat.  

Au Maroc, le voyage du Pape François encore dans les esprits

Neuf mois après le voyage apostolique du Saint-Père, le dialogue interreligieux se poursuit dans le pays avec de nombreuses rencontres fraternelles, comme à Rabat la capitale, où à l'approche de Noël, des musulmans ont adressé leurs vœux à plusieurs communautés chrétiennes.

Au Maroc, la dialogue interreligieux se poursuit au quotidien entre la petite communauté chrétienne présente dans le pays et les musulmans. C'est le cas en particulier à Rabat la capitale du Royaume qui avait accueilli le Pape François à la fin du mois de mars. A l'approche des célébrations de Noël, plusieurs délégations de musulmans ont adressé leurs vœux à plusieurs communautés chrétiennes.  

Un nouveau dynamisme à la cathédrale

«Depuis la visite du Saint-Père l'église ne désemplit pas» se réjouit le père Daniel Nourissat, le curé de la cathédrale de Rabat. Un livret a été publié pour expliquer ce qu'est une église et ce qu'on y trouve: objets religieux, symboles, à destination des nombreux jeunes musulmans qui viennent en curieux pousser les portes de la cathédrale. De la musique de Taizé est diffusée pour assurer le recueillement. 

Pendant l'Avent, le slogan choisi était «Seigneur, fais de nous un peuple à la rencontre», souligne encore le père Nourissat, et la prière était orienté vers la confiance dans un avenir où les petits signes d'écoute et de dialogue se font sentir au quotidien. 

Le père Manuel Corullón est le responsable de la communauté franciscaine au Maroc, curé de la paroisse Saint François d’Assise de Rabat. Il se réjouit de cet esprit de fraternité. 

Entretien avec le père Manuel Corullon
23 décembre 2019, 16:19