Recherche

Vatican News
Le cardinal Philippe Barbarin au tribunal correctionnel de Lyon, le 7 janvier dernier Le cardinal Philippe Barbarin au tribunal correctionnel de Lyon, le 7 janvier dernier  (AFP or licensors)

Le procès en appel du cardinal Barbarin s’ouvre ce 28 novembre à Lyon

Le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon en retrait depuis huit mois, comparaît ce jeudi 28 novembre devant la cour d’appel de Lyon. Le 7 mars dernier, il avait été condamné en première instance à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les abus sur mineurs commis par le père Bernard Preynat, prêtre de son diocèse.

Devant la cour d’appel de Lyon, neuf victimes du père Bernard Preynat, accusé d’avoir agressé sexuellement près de 70 scouts dans les années 1970-1980, feront face au cardinal Barbarin. Elles défendront la reconnaissance de leur statut de victime.

Une démission refusée par le Pape

Le 7 mars dernier, la présidente du tribunal correctionnel de Lyon déclarait l’archevêque de Lyon «coupable de non-dénonciation de mauvais traitements» envers un mineur entre 2014 et 2015, dans l'affaire impliquant le prêtre Bernard Preynat. Les avocats de l'accusé, absent lors du verdict, avaient aussitôt fait appel.

Le cardinal Barbarin s'était ensuite rendu à Rome, le 18 mars, pour présenter sa démission au Pape François, démission refusée par le Souverain Pontife qui souhaitait attendre la fin de la procédure civile. Le Primat des Gaules avait alors annoncé le lendemain se mettre en retrait de sa charge, confiant au père Yves Baumgarten, vicaire général modérateur du diocèse de Lyon, la charge d'administrer le diocèse durant cette période.

La mission de Mgr Dubost

Quelques mois plus tard, le 24 juin, le Saint-Père nommait Mgr Michel Dubost administrateur apostolique du diocèse de Lyon, qui expliquait alors à notre micro que sa tâche serait d'œuvrer à l'unité d'un diocèse éprouvé et fragilisé par les divisions. L'ancien évêque aux armées et évêque émérite du diocèse d’Évry-Corbeille-Essonnes continue à l’heure actuelle de conduire les affaires du diocèse. Le cardinal Barbarin demeure toutefois archevêque de Lyon en titre.

27 novembre 2019, 18:48