Recherche

Vatican News
Le père Lode Van Hecke, nouvel évêque de Gand en Belgique. Le père Lode Van Hecke, nouvel évêque de Gand en Belgique. 

Belgique: Mgr Lode van Hecke nommé évêque de Gand

Le Pape François a accepté la démission pour raison d’âge de Mgr Luc van Looy, qui était évêque de ce diocèse flamand depuis 2003.

Le nouvel évêque est un moine de 69 ans, le père Lode van Hecke, qui était jusqu’à présent le père abbé de l’abbaye d’Orval, une abbaye cistercienne située dans le diocèse de Namur, en zone francophone.

Né en 1950 à Bruges, Lode van Hecke fut d’abord séminariste pour son diocèse, et fit son premier cycle de philosophie à Leuven, avant de rentrer à l’abbaye d’Orval en 1976. Après sa profession solennelle en 1983, il reprit ses études à Leuven pour terminer ses études et obtenir la licence en théologie. Il fut ordonné prêtre en 1995.

Il a exercé différentes charges pour l’abbaye : maître des novices de 1990 à 1998, directeur de la brasserie monastique de 1998 à 2001, prieur et économe de 2001 à 2002. Une parenthèse romaine s’ouvrit alors, puisqu’il fut secrétaire de l’Abbé général de l’Ordre cistercien de la Stricte Observance  de 2002 à 2004. De retour à l’abbaye d’Orval, il fut à la fois prieur et hôtelier, et animateur du groupe “Orval en prière”. Il avait été élu 63e abbé d’Orval le 25 juin 2007, et avait reçu la bénédiction abbatiale le 2 juin suivant.

Les profils monastiques sont plutôt rares dans les épiscopats d’Europe occidentale, mais ce n’est pas un cas unique. Ainsi, en France, avant de devenir évêque, Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, qui vient de quitter sa charge d’archevêque de Tours, avait été moine cistercien, exerçant la mission de père-abbé de l’abbaye de Lérins de 1989 à 1998.

Le diocèse de Gand face à la sécularisation de la Belgique

Le diocèse de Gand, comme tous les diocèses de Flandre, a été marqué ces dernières décennies par une très forte sécularisation. La proportion de catholiques est ainsi passée de plus de 90% en 1950 à moins de 70% aujourd’hui, et le nombre de prêtres vivant sur le territoire diocésain de plus de 1600 à moins de 400.

L'évêque Mgr Luc Van Looy avait dépassé la limite théorique des 75 ans depuis 2016 déjà, mais le Pape François, qui l’a nommé en 2015 membre de la Congrégation pour les Instituts de Vie consacrée et les Sociétés de Vie apostolique, avait fait le choix de le maintenir à son poste pour trois années supplémentaires. Ce salésien est probablement l’évêque belge au profil le plus “international”, puisqu’il fut notamment missionnaire en Corée du Sud. Il est également le président de Caritas Europe. 

27 novembre 2019, 17:54