Recherche

Vatican News
Mgr Stanisław Gądecki, archevêque de Poznan, président de la Conférence épiscopale polonaise depuis mars 2014 Mgr Stanisław Gądecki, archevêque de Poznan, président de la Conférence épiscopale polonaise depuis mars 2014 

Saint Jean-Paul II au cœur de la dernière assemblée plénière des évêques polonais

Saint Jean-Paul II et le cardinal Stefan Wyszyński: voici les deux figures évoquées lors de la 385ème assemblée plénière de la Conférence des évêques polonais, qui s'est tenue à Jasna Góra les 18 et 21 novembre dernier, sous la conduite de son président, l’archevêque de Poznan Stanisław Gądecki.

Selon la déclaration publiée à la fin de la réunion, les évêques polonais se sont notamment penchés sur la possible proclamation de leur compatriote Saint Jean-Paul II comme docteur de l'Église et co-patron de l'Europe. «Accorder le titre de docteur de l'Église, expliquent les évêques, consiste à reconnaître qu’un charisme spécifique a été accordé par l’Esprit-Saint à une personne donnée, pour le bien de toute l'Église». Cette personne se distingue donc par sa piété et sa sagesse, devenant «un exemple de vie, un enseignant de la vérité et un intercesseur devant Dieu». L’épiscopat polonais affirme que la figure de Karol Wojtyła incarne l’ensemble de ces caractéristiques, en tant qu’évêque, cardinal et Pape. Il a notamment tenu à souligner l’importance de son enseignement en ce qui concerne la relation entre l’homme et Dieu, à la lumière de la miséricorde.

2020: anniversaires marquants et béatification

Au mois d’octobre dernier, les évêques polonais avaient déjà adressé cette requête au Pape François. Saint Jean-Paul II deviendra-t-il alors le 37ème docteur de l'Église catholique et le 6ème saint patron de l'Europe? L'année 2020 semble, en tous cas, opportune pour envisager ces reconnaissances exceptionnelles: seront en effet célébrés le centenaire de la naissance du Souverain Pontife polonais ainsi que le 15ème anniversaire de sa mort. 

En ce qui concerne le cardinal Stefan Wyszyński, il sera béatifié à Varsovie le 7 juin 2020. La Conférence des évêques polonais encourage les diocèses et les paroisses du pays à «entreprendre une préparation spirituelle pour cet événement», afin que tous les fidèles connaissent la figure du futur bienheureux. Celui-ci fut archevêque de Gniezno, de Varsovie et Primat de Pologne, témoignant hardiment de sa foi pendant le régime communiste polonais (1901-1981).

Soutien aux victimes d’abus sexuels

Au niveau administratif, les évêques ont renouvelé le statut de la fondation épiscopale Saint-Joseph, une œuvre «d'assistance et de soutien aux victimes d'abus sexuels» perpétrés par certains membres du clergé. Enfin, eu égard à la solennité de Noël, l’Église polonaise a invité les fidèles à vivre l’Avent «de manière adéquate» et a encouragé leur participation à la vie paroissiale dans l’ensemble de la Pologne.

25 novembre 2019, 15:09