Recherche

Vatican News
Un jeune garçon chrétien en prière à Damas, lors des célébrations de Pâques en 2018. Un jeune garçon chrétien en prière à Damas, lors des célébrations de Pâques en 2018.  (ANSA)

Un nouvel administrateur patriarcal pour Hassaké, en Syrie

Le père Joseph Chamil, de l’éparchie de Beyrouth a été nommé administrateur patriarcal de Hassaké et Nisibi en Syrie. Il prend le relais de Mgr Jacques Behnan Hindo, qui a pris sa retraite en juin dernier.

La démission de l’archevêque syro-catholique de Hassaké-Nisibi dans le nord syrien avait été acceptée en juin 2019.  Ce jeudi 31 octobre, le Patriarche d'Antioche des Syriens, Ignace Youssef III Younan, a nommé comme administrateur patriarcal de ce diocèse le père Joseph Chamil, de l'éparchie de Beyrouth.

Une zone géographique difficile 

Cette succession arrive dans un contexte difficile pour ce territoire : située près de la frontière turque, la ville de Hassaké est à la première ligne des combats opposants l’armée turque aux forces kurdes et à l’armée de Damas, une offensive débutée à la mi-octobre après le retrait de cette zone des militaires américains de la coalition internationale soutenant les forces kurdes contre les jihadistes. Désormais, à quelques kilomètres de Hassaké, les Kurdes ont déserté la zone et les forces syriennes affrontent celles de la Turquie, qui souhaite mettre en place sur cette zone stratégique un corridor de sécurité, vidé de la présence kurde et destiné à accueillir les réfugiés syriens actuellement en Turquie.

Mgr Jacques Behnan Hindo était archevêque de Hassaké-Nisibi depuis 1996, et s'est retiré pour raison d'âge, à 78 ans, le 22 juin dernier. Ces dernières années, il s'était fait le porte-voix des exactions commises à l'encontre de la population par les différents belligérants des conflits qui ravagent la Syrie.

31 octobre 2019, 15:26