Recherche

Vatican News
Explosions près de Tell Abyad, ville syrienne frontalière de la Turquie Explosions près de Tell Abyad, ville syrienne frontalière de la Turquie  (Khalil Ashawi Syria)

Syrie : l’offensive de la Turquie suscite l’inquiétude des chrétiens

Mgr Jean-Clément Jeanbart, archevêque grec-melkite d’Alep, témoigne de l’angoisse de la population syrienne mais aussi de l’espoir suscité par l’accord passé entre les milices kurdes et l’armée du gouvernement syrien.

L’offensive turque contre les Kurdes se poursuit au nord-est de la Syrie. Le président Recep Tayyip Erdogan a d’ores et déjà revendiqué l’élimination de 500 Kurdes qu’il qualifie de «terroristes», mais une certaine confusion continue à régner sur les bilans comme sur la nature des opérations militaires.

On estime que les cinq premières journées de cette nouvelle guerre ont provoqué le déplacement d’au moins 130 000 personnes, et que les combats ont fait au moins 150 morts en cinq jours, parmi lesquels une cinquantaine de civils. L’exécution par des miliciens pro-turcs de la femme politique kurde Hevrin Khalaf, secrétaire générale du parti Avenir de la Syrie et militante pour les droits des femmes, a suscité une grande indignation internationale.

Les chrétiens de Syrie inquiets face au risque de déstabilisation du pays

Ces opérations ravivent pour la population syrienne, et notamment pour les chrétiens, les craintes d’une nouvelle déstabilisation. Lors de l’angélus, dimanche sur la Place Saint-Pierre, le Pape François s’est inquiété des « nouvelles dramatiques sur le sort des populations du nord-est du pays, contraintes d’abandonner leurs propres maisons à cause des actions militaires : parmi ces populations il y a aussi beaucoup de familles chrétiennes», a souligné François.

 

Alors que les positions de la Russie, des États-Unis et de l’Union européenne vis-à-vis de la Turquie restent pour le moment peu lisibles, le Pape a appelé les divers acteurs engagés et la communauté internationale à «s’engager avec sincérité, honnêteté et transparence sur la voie du dialogue pour chercher des solutions efficaces».

Mgr Jean-Clément Jeanbart, archevêque grec-melkite d’Alep, témoigne des inquiétudes de la population syrienne face à cette intervention turque qui ravive, notamment pour les chrétiens, les souvenirs de l’occupation ottomane.

Entretien avec Mgr Jean-Clément Jeanbart
14 octobre 2019, 16:22