Recherche

Vatican News
Photo d'illustration. Photo d'illustration. 

L’archevêque de Tours, Mgr Bernard-Nicolas Aubertin démissionne

Le Pape François a accepté, samedi 26 octobre, la démission de l’archevêque de Tours, Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, qui avait atteint en septembre la limite d’âge fixée à 75 ans.

Le Pape François accepté, samedi 26 octobre, la démission de celui qui était archevêque de Tours depuis 2005. Mgr Bernard-Nicolas Aubertin demeure membre de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements au Vatican.

À la Conférence des évêques de France (CEF), il est par ailleurs président de la commission épiscopale francophone pour les traductions liturgiques et membre de la commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle.

Originaire d’Épinal dans les Vosges, il a été ordonné prêtre en 1972 avant de devenir membre de la Société des missionnaires d’Afrique (Pères blancs) de 1973 à 1982. Il dirige alors un centre d’accueil d’orientation et de formation pour jeunes migrants dans le cadre d’une association créée par les Pères Blancs. Il entre ensuite au noviciat de l’abbaye cistercienne de Lérins, sur l’île Saint-Honorat au large de Cannes, en 1982 et fait sa profession solennelle en 1988.

Il devient président de la congrégation des cisterciens de l’Immaculée Conception (dont la maison mère est l’abbaye de Lérins). Ce théologien, qui a étudié à l’Institut pontifical d’études arabes de Rome, a aussi été élu membre du conseil de l’abbé général de l’ordre de Cîteaux.

Le Collège des consulteurs du diocèse de Tours se réunira le lundi 4 novembre afin d’élire un administrateur diocésain dans l’attente de la nomination d’un nouvel archevêque.

 

27 octobre 2019, 16:42