Recherche

Vatican News
Le cardinal Luis Antonio G. Tagle archevêque de Manille. Le cardinal Luis Antonio G. Tagle archevêque de Manille. 

Philippines: des enfants des rues de Manille baptisés par le cardinal Tagle

450 enfants des rues recevront le sacrement du baptême lors d’une messe présidée par le cardinal Luis Antonio G. Tagle, archevêque de Manille.

La célébration aura lieu le 28 septembre prochain en la cathédrale de l'Immaculée Conception de Manille. Les enfants seront baptisés grâce à l’action de l’archidiocèse et de la fondation TNK (Tulay Ng Kabataan) dirigée par le père Matthieu Dauchez, qui concélébrera la messe avec 10 autres prêtres.

Il s’agit, selon Églises d’Asie, l'agence de presse des Missions Étrangères de Paris, de sensibiliser l’opinion publique et de corriger une erreur qui consiste à penser que seuls les riches peuvent recevoir les sacrements. Fondée en 1998, ANAK-TNK (Tulay Ng Kabataan), qui signifie un pont pour les enfants, met en place des programmes d’aide sur le terrain pour répondre aux besoins fondamentaux de tous les enfants, sans exception.

55 000 enfants des rues soutenus par ANAK-TNK

La Fondation, à travers les collectes de fonds, accompagne chaque enfant tout au long de son cursus scolaire, lui offre un suivi médical adapté et forme les communautés locales aux règles élémentaires d’hygiène et de santé. Et alors que dans le pays, un enfant sur dix ne mange pas à sa faim et un sur trois souffre d’un retard de croissance, ANAK-TNK propose des repas équilibrés aux enfants et des formations pratiques en nutrition aux communautés locales. La fondation agit également en terme de protection pour sortir les enfants des filets de la drogue, de la violence, de la prostitution et de la mendicité.

Il existe cinq programmes différents pour aider les enfants vivant dans la rue et dans les bidonvilles. Les bénévoles accueillent chaque année 1 500 enfants dans les 36 centres de la métropole de Manille et de Bataan. Au cours de ces 21 dernières années, TNK a sauvé plus de 55 000 enfants livrés à eux-mêmes.

Le Pape auprès des enfants des rues de Manille en 2015

En janvier 2015, le Pape François, lors de son voyage apostolique aux Philippines, avait visité un centre d’enfants des rues de Manille. Un rendez-vous qu’il avait ajouté de manière imprévue à son programme officiel.

Le Saint-Père avait rencontré quelque 300 enfants soutenus par la Fondation Anak-TNK. Il avait été très chaleureusement accueilli par des chants, des danses et des cris de joie. «Ces enfants, pauvres parmi les pauvres, sont peut-être les victimes les plus vulnérables de notre société. Mais ils demeurent des maîtres de joie» avait alors confié le père Matthieu Dauchez.

Peu avant cette visite inattendue, le cardinal Luis Antonio Tagle avait remis au Pape François une invitation: un millier de messages de ces enfants souhaitant le rencontrer. Le Saint-Père avait ainsi exaucé leurs vœux.

23 septembre 2019, 17:33