Recherche

Vatican News
Le cardinal Sako, ici lors d'une célébration à Mossoul en mars 2019. Le cardinal Sako, ici lors d'une célébration à Mossoul en mars 2019.  (AFP or licensors)

Irak : ouverture du Synode chaldéen

L’Assemblée synodale de l’Église chaldéenne s’est ouverte ce dimanche 4 août au complexe patriarcal d’Ankawa, dans l’agglomération d’Erbil, au Kurdistan irakien.

À l’occasion de l’ouverture des travaux, le Patriarche Louis Raphaël Sako a rendu public le texte d’une lettre qu’il avait envoyé en Pape François. Dans cette missive, le primat de l’Église chaldéenne rappelle la «grande joie» avec laquelle les chrétiens d’Irak ont accueilli l’annonce d’une projet de visite du Pape dans leur pays en 2020.

«Depuis les premiers siècles, l’Église chaldéenne a été une Église missionnaire, a proclamé l’Évangile jusqu’en Chine, et a offert au long du chemin un grand nombre de martyrs, qui continue à grandir jusqu’à aujourd’hui», rappelle le cardinal Sako dans cette lettre. «Nous pouvons dire qu’elle a toujours été l’Église des martyrs, au cours de l’histoire», explique le Patriarche chaldéen, en précisant que «nos frères musulmans souffrent aussi pour leur vie chaque jour». Il souhaite donc que «dans la douleur puissent être ouverts des chemins d’espérance pour un futur meilleur».

L’Assemblée synodale prend, pour les deux premiers jours, la forme d’exercices spirituels prêchés par Mgr Joseph Soueif, l’archevêque maronite de Chypre. Ensuite, du mardi 6 au jeudi 8 août, se dérouleront les sessions de travail synodal dans lesquelles est prévue aussi la présence d’un représentant laïc pour chaque diocèse chaldéen. La troisième et dernière partie de l’Assemblée synodale, à partir du jeudi 8 août, sera de nouveau réservée aux évêques.

(avec Fides)

05 août 2019, 11:59