Recherche

Vatican News
«Je m’adresse à chacun de vous qui, si souvent, de manière inaperçue et sacrifiée, dans la lassitude ou la fatigue, la maladie ou la solitude, assumez la mission au service de Dieu et de son peuple», écrit François aux prêtres «Je m’adresse à chacun de vous qui, si souvent, de manière inaperçue et sacrifiée, dans la lassitude ou la fatigue, la maladie ou la solitude, assumez la mission au service de Dieu et de son peuple», écrit François aux prêtres 

Après la lettre du Pape aux prêtres, «on se lance dans la mission de plus belle»

Après la publication de la lettre du Pape François aux prêtres du monde entier, ce dimanche 4 août, le père Patrice Chocholski - recteur du sanctuaire d’Ars (France) – livre sa réaction, voyant d’un œil positif ce message du Souverain pontife.

Entretien réalisé par Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

«Nous accueillons avec bonheur cette reconnaissance de notre mission», déclare le père Patrice Chocholski au lendemain de la parution de cette lettre, rédigée par le Pape François à l’occasion des 160 ans de la mort de saint Jean Marie Vianney. Le recteur du sanctuaire d’Ars y voit même une «reconnaissance qui vient du Seigneur». Le Pape pose un regard bienveillant et plein de gratitude sur tous les prêtres qui travaillent avec abnégation, menant généreusement leur mission, parfois sans obtenir de reconnaissance particulière. Pour le père Patrice, il s’agit là d’un «grand encouragement à continuer à nous donner, comme le Seigneur nous en a donné le goût quand Il nous y a appelés». Après avoir lu cette lettre stimulante, «on se lance dans la mission de plus belle», s’exclame le recteur.

Affronter les épreuves avec courage, à l’exemple du saint curé d’Ars

«Beaucoup de prêtres attendaient ce geste, ces mots, ces mercis», poursuit-il, particulièrement en ce «temps de purification de l’Église» qu’évoque d’emblée le Souverain pontife, désignant à la fois la douleur des victimes d’abus et celle des prêtres confrontés à la suspicion. «L’épreuve est bien là, la souffrance est bien là», confirme le père Chocholski, témoin de confidences lors de retraites sacerdotales. Il confirme combien le témoignage de saint Jean Marie Vianney encourage les prêtres à aller de l’avant sans désespérer, le curé d’Ars ayant lui-même connu bien des épreuves, mais «trouvé des forces dans le cœur à cœur avec Dieu». Le recteur rappelle également un trait saillant de la vie du saint: sa proximité avec tous. D’innombrables rencontres qui, dans un esprit de service et d’écoute, sont venues féconder et soutenir son ministère sacerdotal.

«S’encourager pour affronter les difficultés, les épreuves telles qu’elles sont, pour faire vivre les autres, il n’y a rien de plus beau», explique le père Chocholski. Il évoque également la venue du cardinal Luis Antonio Tagle, archevêque de Manille (Philippines), au sanctuaire d’Ars à l’occasion de la fête de saint Jean Marie Vianney.

Entretien avec le père Patrice Chocholski

 

05 août 2019, 16:55