Cerca

Vatican News

Les évêques allemands et polonais encouragent la réconciliation

À l’occasion du 80e anniversaire du début de la Seconde Guerre mondiale, le 1er septembre, les évêques polonais et allemands publient un communiqué commun intitulé : «la mémoire commune est une source d’inspiration pour un présent et un avenir communs».

Xavier Sartre – Cité du Vatican

Le 1er septembre 1939 l’Allemagne nazie envahissait la Pologne. C’est le début la Seconde Guerre mondiale, la France et le Royaume-Uni déclarant la guerre à l’Allemagne dans la foulée. Dimanche, les commémorations à Varsovie réuniront notamment le président polonais et la chancelière allemande. Les épiscopats allemand et polonais ont décidé eux aussi de commémorer cette date en s’associant dans un texte commun.

Signé par le cardinal Marx, archevêque de Munich et président de la Conférence épiscopale d’Allemagne et Mgr Stanisław Gądecki, archevêque de Poznan, et président de la Conférence épiscopale de Pologne, le document évoque les six millions de Polonais dont les trois millions de juifs «victimes du système criminel nazi». «Nous sommes conscients de la douleur que les victimes et leurs proches ont souffert et qui est toujours ressentie aujourd’hui».

Regarder vers l’avenir

80 ans plus tard, les évêques exhortent à participer au processus de réconciliation entre l’Allemagne et la Pologne. Ils saluent ainsi l’initiative des évêques polonais qui, en 1965, avaient invité les deux anciens ennemis à trouver ce chemin.

Aujourd’hui, les deux épiscopats mettent en garde contre les manipulations des fruits de la réconciliation à des fins politiques. «Notre relation ne doit jamais être marquée par la violence, la suspicion ou l’injustice». «C’est à nous de renforcer et d’approfondir l’unité de l’Europe», expliquent-ils.

Ils appellent également chacun «à puiser dans la mémoire collective du passé, chargée de violence et d'injustice, mais aussi dans la mémoire des témoignages encourageants de l'humanité, source d'inspiration pour de nouvelles actions communes pour la paix et l'unité». Ils demandent aussi que des intentions de prière pour la paix soient formulées lors des messes célébrées ce 1er septembre.

 

31 août 2019, 18:23