Recherche

Vatican News
La basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, non loin de la ville de Québec (Canada) La basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, non loin de la ville de Québec (Canada) 

Le gouvernement du Québec s'engage pour la restauration du patrimoine religieux

La ministre québécoise de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a annoncé le 4 août dernier qu’une enveloppe de 20 millions de dollars sera octroyée pour la restauration du patrimoine culturel à caractère religieux. Un geste salué par le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec.

Cette annonce vient concrétiser une promesse de campagne de la Coalition Avenir Québec (CAQ), parti au pouvoir au Québec depuis sa victoire aux élections générales d’octobre 2018.

69 édifices religieux seront restaurés

Sur les 20 millions de dollars attribués, 5 millions seront destinés à la requalification des lieux de culte qui ont été fermés, «afin de préserver leur valeur patrimoniale» a expliqué la ministre Nathalie Roy. Ces bâtiments à requalifier restent à sélectionner, suivant des critères à préciser, mais ceux-ci seront certainement relatifs à l’ancienneté de l’édifice, à son architecture ou encore aux œuvres d’art qu’il recèle. «On sait que les églises se vident au Québec, et ce sont de magnifiques bâtiments», a estimé Nathalie Roy. 

Les 15 millions de dollars restant seront investis en 2019-2020 pour restaurer 69 bâtiments, deux orgues, quatre biens mobiliers et un ensemble d’œuvres d’art répartis sur le territoire québécois.

Le programme permet de financer «jusqu’à 80 % des coûts des projets, ces derniers ayant préalablement fait l’objet d’un rigoureux processus de sélection du Conseil du patrimoine religieux du Québec». «Les sommes allouées permettront par ailleurs de soutenir les communautés qui se mobilisent en faveur de la protection et de la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux qui, rappelons-le, doit être une responsabilité partagée», a précisé la ministre.

Depuis une dizaine d'années, la province canadienne a perdu des centaines de bâtiments religieux. Pour contrer ce phénomène, le Conseil du patrimoine religieux du Québec avait fait une demande de financement de 40 millions de dollars. Il doit donc encore trouver 20 millions et compte sur les paroisses, les fondations ou les communautés.

Le cardinal Lacroix se réjouit de cet «effort du gouvernement»

Le 4 août dernier, peu après cette annonce, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix a publié un communiqué où il exprime sa satisfaction. Voici l’intégralité de son message.

«L’annonce du gouvernement du Québec de continuer d’apporter une aide à la restauration du patrimoine culturel et religieux nous réjouit. C’est un pas dans la bonne direction et je suis convaincu qu’une grande partie de la population partage notre joie.

Depuis longtemps, l’Église catholique au Québec a entretenu et restauré les lieux de culte qui, pour un grand nombre, demeurent des lieux vivants où se rassemblent les baptisés pour célébrer leur foi.

La diminution notable de la pratique religieuse et l’augmentation significative des coûts d’entretien et de restauration ne permettent plus aux fabriques et aux diocèses du Québec de porter seuls le devenir de ces lieux de culte d’une grande valeur architecturale, artistique et culturelle. Le Conseil du patrimoine religieux du Québec demeure une référence fort appréciée pour accompagner les discernements nécessaires dans les travaux à privilégier.

En plus de servir de lieux de culte et de rassemblement pour les communautés chrétiennes, nos églises accueillent tous ceux et celles qui souhaitent découvrir notre riche patrimoine religieux.

Je salue cet effort de notre gouvernement et j’espère que nous demeurerons des partenaires face aux défis de taille quant à la restauration et la mise en valeur de ce patrimoine religieux qui est la fierté d’un peuple qui a une longue histoire et qui porte la responsabilité de le conserver pour les générations à venir.

Je salue également avec reconnaissance les Assemblées de fabrique et les fidèles qui portent cette responsabilité avec courage et créativité.»

Sources : Radio Canada, Radio Canada International, Le Devoir, Église Catholique du Québec

 

06 août 2019, 17:26