Recherche

Vatican News
La pénurie d'eau touche la Zambie, aggravant les risques de famine. Image d'illustration. La pénurie d'eau touche la Zambie, aggravant les risques de famine. Image d'illustration.   (AFP or licensors)

Zambie : Caritas lance un appel pour les régions touchées par la famine

Des familles entières courent vers la famine en Zambie. L'ONG catholique Caritas lance un appel pour venir en aide à ce pays enclavé d'Afrique australe.

Une campagne pour sauver les personnes rendues vulnérables par la faim. «Les personnes affamées sont vulnérables et facilement manipulables. Cela cause la perte de la dignité de nos frères et sœurs du sud, du centre, de l'ouest, de l'est, de Luapula et d'autres parties du pays. Nous aimerions informer le gouvernement de nos préoccupations et lancer un appel chaleureux à nos partenaires et aux personnes de bonne volonté», a déclaré le président de Caritas, Mgr Chinyemba

Récoltes détruites par la sécheresse et les inondations 

Selon les données recueillies par Caritas Zambie, certaines familles n'ont pas assez de nourriture pour se nourrir avant l'année prochaine. «Le sud, l'ouest et certaines parties des provinces de l'est, du centre et de Lusaka ont perdu toutes leurs récoltes. Cela signifie que les familles de ces régions n'ont pas les moyens de subsistance avant la prochaine campagne agricole. Il y a 50 districts dans cette situation et les familles ont déjà faim,» a dit Mgr Chinyemba. Dans les lieux visités par les responsables de l'Eglise catholique, 79% des récoltes ont été touchées par la sécheresse ; 13% par les inondations ; 4% par les deux.

Des familles entières sans nourriture

«La longue période de sécheresse qui a sévi pendant cette période a créé des pénuries d'eau pour les hommes et les animaux. On rapporte déjà dans la région de Gwembe que des gens partagent de l'eau avec des animaux», a dit l'évêque. «Plusieurs familles n'ont rien à manger et survivent grâce au régime des fruits sauvages ou restent complètement sans nourriture. Cela compromettra certainement la nutrition et la santé de la plupart des gens, en particulier des enfants, et si aucune mesure urgente n'est prise, nous pourrions commencer à connaître les premiers décès par famine». C'est pourquoi la Conférence épiscopale zambienne, par l'intermédiaire de Caritas en collaboration avec Catholic Relief Services (Crs), Norwegian Church Aid et Cafod, a lancé un programme d'urgence pour venir en aide à ces familles. (L.M. - Agence Fides) 

 

01 juillet 2019, 16:57