Cerca

Vatican News
La Vierge Noire de Czestochowa au sanctuaire de Jasna Gora. La Vierge Noire de Czestochowa au sanctuaire de Jasna Gora. 

La Pologne, terre prodigue en pèlerinages

En 2018, 4 millions de fidèles ont cheminé à Jasna Gora, le sanctuaire polonais de la Vierge Noire près de Cracovie, a indiqué la conférence épiscopale polonaise en marge d’une rencontre sur «la Pologne en pèlerinage» à Varsovie le 11 juillet.

«Notre vie est un grand pèlerinage»

Tout chrétien est un homo viator, c’est-à-dire un éternel itinérant, perpétuellement «en chemin», car à la manière d’un grand pèlerinage, «nous nous dirigeons vers la maison du Père». Ainsi Mgr Artur Mizinski, secrétaire général de la Conférence des évêques de Pologne a amorcé son allocution sur les rapports des Polonais aux pèlerinages, ce jeudi à Varsovie.

Cette année, Notre-Dame de Jasna Gora, «Mère de la vie», patronnait les itinéraires de pèlerinages polonais, ceux-ci étant particulièrement tournés vers une prière pour la béatification du cardinal Stefan Wyszyński, primat de Pologne sous le communisme jusqu’au coup d’État militaire de 1981, ainsi qu’une action de grâces pour le quarantième anniversaire du premier pèlerinage de Jean-Paul II en Pologne.

4 millions de pèlerins à Jasna Gora

Le frère Marek Tomczyk, prieur du monastère des pères pauliniens de Varsovie, a pour sa part a rappelé quelques chiffres concernant l’affluence à Jasna Gora.

En 2018, 4,3 millions de pèlerins de plus de 80 pays ont ainsi visité le sanctuaire.  

Au niveau national, pas moins de 834 000 Polonais ont pris part à 200 pèlerinages nationaux dans ce sanctuaire marial, pour une population totale du pays répertoriée à 38,4 millions d’habitants en 2018.

Outre cela, près de 7 millions de Polonais visitent des lieux de culte chaque année, et 32% d’entre eux déclarent avoir participé à un pèlerinage au moins une fois dans leur vie.

Le pays de saint Jean Paul II compte aussi plus de 500 sanctuaires, au premier rang desquels l’on retrouve le sanctuaire de Jasna Gora. Les lieux de pèlerinage les plus populaires sont depuis des années Jasna Góra (69% de tous les pèlerins) et celui de Licheń, dans la région de Poznań (centre-ouest polonais). La basilique Notre-Dame de Licheń est la plus grande église du pays en termes de superficie. Dressée au cœur du sanctuaire de Notre-Dame-des-Douleurs, elle renferme une icône de la Vierge vénérée par des millions de pèlerins tous les ans.

Capitale spirituelle de la Pologne

Le sanctuaire de Jasna Gora – la montagne de lumière en polonais – perché sur une colline de la petite ville de Czestochowa, héberge une communauté de moines paulins, et a acquis sa renommée grâce à l’icône de la Vierge Noire qu’il abrite.  

Le monastère a été fondé en 1382 par Ladislas II, duc d'Opole. Il installe l'icône de la Vierge Noire en ce lieu en 1384. Le sanctuaire subit en 1430 un pillage de bandits hussites qui laissa des traces : des balafres sur la joue de la Vierge.

Cette attaque, ainsi que d'autres troubles postérieurs, ont incité les rois de Pologne à fortifier le sanctuaire dès 1621. La Suède attaqua la Pologne en 1655. Le 18 novembre de cette même année, les Suédois arrivent devant la forteresse de Jasna Góra, et exigent sa reddition immédiate. Après 40 jours, les Suédois lèvent le siège. Depuis lors, et après la consécration de la Pologne à Notre Dame de Jasna Góra, le 1er avril 1656 à Lviv par le roi Jean II Casimir Vasa, Jasna Góra est non seulement le cœur religieux du pays, mais aussi le symbole de sa liberté politique.

12 juillet 2019, 15:46