Cerca

Vatican News
La lutte contre les abus à l'ordre du jour de la prochaine rencontre des évêques américains La lutte contre les abus à l'ordre du jour de la prochaine rencontre des évêques américains 

Un nouveau rapport sur les abus bientôt examiné par les évêques américains

La Conférence épiscopale des États-Unis se réunira à Baltimore du 11 au 14 juin pour l’assemblée générale de printemps, et devra faire face à un nouveau chapitre de la crise des abus sexuels dans l'Église américainel, après l'affaire McCarrick et le rapport du Grand Jury de Pennsylvanie.

Lisa Zengarini - Cité du Vatican

La crise des abus sexuels dans l'Église sera l'un des thèmes principaux de la prochaine session de printemps de la Conférence épiscopale américaine. Le nouveau rapport annuel du National Review Board (Nrd), la commission nommée par l'Usccb pour vérifier la mise en œuvre de la Charte pour la protection des enfants et des jeunes adoptée à Dallas en 2002, sera présenté aux évêques pendant la session.

Augmentation significative des plaintes et des réparations

Les données recueillies sur la période allant du 1er juillet 2017 au 30 juin 2018 font apparaître une forte augmentation du nombre de plaintes: 1 455, soit deux fois plus que pour la même période de l'année précédente. Parallèlement, le niveau des indemnisations a été porté à 301,6 millions de dollars, soit 14 % de hausse sur une année. Dans ce dossier, il faut savoir que 90 % des accusés sont décédés ou ont été renvoyés de leur ministère, et que la plupart des cas se sont produits entre 1960 et 1990, avec un pic dans les années 1970.

14% des diocèses inspectés ont manqué à leurs obligations

Le rapport inclut également les résultats des inspections de 2018 menées par le Conseil d'administration dans un tiers des 196 diocèses des États-Unis pour vérifier l'application de la Charte de Dallas. La commission a constaté plusieurs failles dans 14% des cas. Parmi les problèmes identifiés, des archives diocésaines incomplètes et désorganisées et l'admission de certains clercs, religieux, laïcs et bénévoles en contact avec des mineurs alors qu’ils n’ont pas eu de formation préalable ou sans que le passée personnel n’ait été vérifié. Selon le président du National Review Board, Francis Caesar, dans une lettre jointe au rapport, les données montrent «de la complaisance un manque de diligence de la part de certains diocèses».

Progrès après l'affaire McCarrick et le rapport du Grand Jury de Pennsylvanie

L'introduction du rapport note que le scandale McCarrick (l'ancien cardinal destitué de l'État clérical en février par le Pape François pour abus répétés d’adultes et d'enfants) et le rapport du Grand Jury de Pennsylvanie sur les cas de pédophilie dans les diocèses de l'État ont contribué à changer cette attitude et reconnaît les «progrès» réalisés par l'Église américaine pour combattre ces crimes. Selon le Conseil, cependant, «il reste encore du travail à faire». En particulier, conformément à ce que le Pape François écrit dans le Motu proprio «Vos estis lux mundi», le rapport appelle à de nouvelles mesures pour affronter la question de la responsabilité des évêques impliqués dans des cas de dissimulation et d'une plus grande implication des laïcs qualifiés dans les enquêtes sur les abus.

Autres thèmes de la plénière

Si la question des abus sera le principal sujet à l’ordre du jour de l’Assemblée plénière de printemps, les évêques seront aussi appelés à discuter des futures priorités pastorales de l'Église des Etats-Unis pour la période 2021-2024, de la question des migrations, et de la mise à jour du document «Forming Consciences for Faithful Citizenship» sur l'engagement politique qui est traditionnellement publié à l'occasion des élections présidentielles.

01 juin 2019, 16:34