Cerca

Vatican News
Une vue des environs de Beira, après le passage du cyclone Idai. Une vue des environs de Beira, après le passage du cyclone Idai.  

Les évêques du Mozambique se préparent à accueillir le Pape

À trois mois de la venue du Pape François sur leurs terres, les évêques mozambicains ont publié un message dans lequel ils font part de leur espoir que la venue du Saint-Père les encourage à dépasser les traumatismes vécus par leur pays.

Alors que le voyage du Pape François au Mozambique approche, les évêques du pays ont publié le 1er juin un message pastoral dans lequel ils font part de leur grande impatience d'accueillir le Saint-Père. "Espérance, paix et réconciliation" est la devise choisie pour la visite apostolique du Pape au Mozambique: des paroles, soulignent les prélats «qui ont un grand écho dans le cœur de chacun d'entre nous, parce qu'elles nous encourageront à surmonter avec courage les traumatismes causés par la dévastation tragique des cyclones tropicaux, et à affronter avec foi et espoir la situation difficile dans laquelle vit la population de la province de Cabo Delgado».

Les évêques font ainsi directement allusion aux attaques armées qui ont ensanglanté ces derniers mois cette région du Nord du pays, tout comme aux ravages des cylones qui ont récement frappé la côte mozambicaine. Le cyclone Idai en particulier a fait plus de 600 morts au mois de mars et des milliers de réfugiés. 

Préparation spirituelle à la visite du Pape

«Pour faire de la visite du Pape un moment de grâce, nous avons tous besoin de nous préparer spirituellement», écrivent les évêques dans leur message. Ils organiseront en juillet et en août des moments spéciaux de prière dans les différents diocèses du pays. «À cette fin, dans nos paroisses et communautés, des moments d'étude et de réflexion sur le thème du voyage du Pape seront organisés, ainsi que des moments de prière, demandant au Seigneur, par la visite du Saint Père, de nous donner la grâce de la paix et la réconciliation», précisent les évêques.

«Que Notre Dame de l'Immaculée Conception, Patronne du Mozambique, intercède pour nous et nous assiste dans la préparation de la visite», peut-on lire en conclusion de ce message.

Beira panse encore ses plaies 

Sur le terrain, les sitgmates du cylone Idai sont encore très visibles, en particulier dans la ville de Beira, la plus touchée. Mgr Claudio Dalla Zuanna, l'évêque de Beira souligne que de nombreuses habitations n'ont toujours pas de toit et que les travaux de reconstruction n'ont pas encore débuté dans certaines zones périphériques de la ville. Selon Mgr Dalla Zuana, les deux urgences concernent encore l'aide alimentaire et le relogement des personnes touchées par la catastrophe. Le travail de reconstruction est lent et devra être achevé avant la prochaine saison des pluies qui débutera début novembre. 

En ce qui concerne la venue du Pape François dans le pays, l'êvêque de Beira espère que le Saint-Père pourra effectuer une étape dans sa ville, distante d'environ 1000 kilomètres de la capitale Maputo. Le programme de la visite du Pape sera communiqué dans les prochaines semaines. (Avec Fides)

 

 

 

 

 

03 juin 2019, 15:42