Recherche

Vatican News
La cathédrale catholique saint Joseph de Bucarest La cathédrale catholique saint Joseph de Bucarest  (©DreamcatcherDiana - stock.adobe.com)

L’accueil du Pape à Bucarest, une fierté pour la communauté catholique locale

Les catholiques de Bucarest accueillent avec fierté le Pape François ce vendredi soir, à l’occasion d’une messe célébrée à la cathédrale Saint-Joseph. Parmi les acteurs de cet accueil du Pape en Roumanie figure une jeune religieuse française, sœur Armelle Bauwin.

Cyprien Viet – Bucarest

L’évêque de Rome préside ce vendredi soir une messe à la cathédrale Saint-Joseph de Bucarest, centre de ce diocèse de rite latin aux dimensions modestes, sur le territoire duquel les catholiques représentent moins d’1% de la population. Les acteurs de cette petite Église ont mobilisé toute leur énergie pour offrir au Pape le meilleur accueil possible.

Le diocèse de Bucarest a pour particularité sa diversité linguistique : au total les messes y sont célébrées en 11 langues. Aux services en langue française, italienne ou hongroise, qui concernent des communautés d’implantation relativement ancienne, s’est ajouté plus récemment le vietnamien, signe que la Roumanie est devenue aussi, à sa façon, une terre d’immigration.

Parmi les expatriés actifs dans la communauté catholique de Bucarest figure une jeune religieuse française, sœur Armelle Bauwin, qui a récemment prononcé ses vœux aux sein de la Congrégation des Oblates missionnaires de l’Assomption. Après une première expérience en Bulgarie, sœur Armelle a été envoyée à Bucarest pour poursuivre sa découverte de ces terres d’Europe centrale et orientale auxquelles la famille assomptionniste est très attachée. Elle nous parle de sa perception de l’Église catholique en Roumanie et de l’état d’esprit des catholiques locaux dans le contexte de cette visite du Pape François.

Entretien avec sœur Armelle Bauwin, religieuse française à Bucarest
31 mai 2019, 16:09