Cerca

Vatican News
Le cardinal Ranjith réconfortant une femme dont une partie de la famille a péri dans les attentats. Le cardinal Ranjith réconfortant une femme dont une partie de la famille a péri dans les attentats. 

Sri Lanka: le cardinal Ranjith rend hommage aux victimes des attentats

Un mois après les attentats de Pâques, notre envoyé spécial à Colombo a interrogé le cardinal Malcolm Ranjith, archevêque de la capitale sri-lankaise.

Amedeo Lomonaco – Colombo (Sri Lanka)

Le Sri Lanka s’apprête à vivre une journée rythmée par la prière et le souvenir. Ce mardi 21 mai, le pays se souviendra de la dramatique journée de Pâques, un mois après une série d’attaques kamikazes qui avaient provoqué, le 21 avril 2019, la mort d’au moins 253 personnes. La communauté locale vit ce moment dans la prière et l’unité dans la foi, alors que les écoles catholiques devront enfin rouvrir leurs portes demain également, après plusieurs reports liés à des inquiétudes sur la sécurité. Dans les églises, les cérémonies seront organisées sous haute surveillance, avec la pensée et la prière dirigées vers les victimes des attaques du 21 avril.

Interrogé par Vatican News et l’AED, le cardinal Ranjith est revenu sur la ferveur des chrétiens du Sri Lanka, dont certains sont maintenant des martyrs : «Certains fidèles ont participé à la Veillée pascale et sont ensuite retournés à la messe de Pâques. Et certains parmi eux ont été tués. Nous devons les considérer presque comme des saints», alors que d’autres jeunes se sont transformés en instruments diaboliques, en se faisant exploser parmi les assemblées. Ces jeunes radicalisés étaient retournés dans leurs pays après la défaite de l’État islamique en Syrie.

«Au Sri Lanka, ces jeunes revenus de la Syrie ont choisi de se suicider et de quitter la vie. Ils sont devenus des instruments du diable. Les attentats et les victimes, a expliqué le cardinal, sont aussi le fruit d’alarmes sous-évaluées. Le gouvernement cherche maintenant à améliorer la sécurité et à aider dans la reconstruction des églises», reconnaît-il toutefois. Il a également exprimé sa reconnaissance au Pape François pour ses mots de réconfort à l’égard de la communauté chrétienne du Sri Lanka.

20 mai 2019, 15:44