Cerca

Vatican News
Vatican, 29 octobre 2018: photo de groupe autour du Pape François, après la conclusion des travaux du Synode Vatican, 29 octobre 2018: photo de groupe autour du Pape François, après la conclusion des travaux du Synode  (Vatican Media)

Exhortation “Christus vivit”: qu’en pensent les jeunes?

Alors qu'en ce dimanche des Rameaux les diocèses du monde entier sont invités à célébrer à leur échelle la Journée Mondiale de la Jeunesse, nous avons recueilli le témoignage de plusieurs jeunes qui se sont plongés dans la lecture l’Exhortation apostolique post-synodale “Christus vivit”.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

Le 2 avril dernier était publié un texte attendu: l’Exhortation apostolique post-synodale Christus vivit, parue six mois après le Synode sur “Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel” qui s’est déroulé du 3 au 28 octobre dernier au Vatican. Un texte rédigé par le Pape François, et qu'il a signé au sanctuaire de la Sainte Maison de Lorette, le 25 mars dernier, en la solennité de l’Annonciation. Il a voulu réaliser ce geste devant la Vierge Marie, en hommage à celle qui «resplendit dans le cœur de l’Église». «Elle est le grand modèle pour une Église jeune, qui veut suivre le Christ avec courage et docilité», affirme le Saint-Père dans ce nouveau document magistériel.

De la lecture à l'appropriation personnelle et communautaire 

Le Pape entend rappeler «certaines convictions de foi» et «en même temps, encourage à grandir en sainteté et dans l’engagement de sa propre vocation», comme il l'écrit lui-même en introduction. Ce document n'est pas un manuel de pastorale mais une «balise sur un chemin synodal», d’après les mots de François. Celui-ci s’adresse aux jeunes et «à tout le peuple de Dieu, à ses pasteurs et à ses fidèles, car la réflexion sur les jeunes et pour les jeunes nous interpelle et nous stimule tous».  Il propose aux jeunes un parcours de foi et d’espérance, en compagnie du Christ. Le Souverain Pontife explique s’être laissé «inspirer par la richesse des réflexions et des échanges du Synode». Christus vivit, traduit en huit langues, est maintenant largement relayé dans les diocèses du monde entier.

Parmi les jeunes francophones, certains l’ont déjà lu. Qu’en ont-ils pensé, comment ce texte va les accompagner dans leur vie, dans leurs engagements personnels ou ecclésiaux? Écoutons quelques témoignages.

Christ vivit: des jeunes témoignent

 

13 avril 2019, 09:35