Cerca

Vatican News
Des épis de blé. Des épis de blé.  (AFP or licensors)

Le monde rural, une terre où le témoignage chrétien prend racine

Le traditionnel Salon de l’agriculture s’est clôturé hier, dimanche 3 mars. L’occasion de faire le point sur la situation des agriculteurs. Élisabeth Saint-Guilly, membre de l’association Chrétiens en Monde Rural, présente au salon, offre une vision positive de la situation.

Le Salon de l’agriculture s’est clôturé hier, dimanche 3 mars. Avec 650 000 visiteurs en moyenne chaque année et son cortège de personnalités politiques, c’est pour beaucoup l’événement de l’année. A côté des hommes politiques, l’Église de France était aussi présente. Quelques diocèses, des prêtres y étaient présents mais aussi  des associations de catholiques engagés auprès des agriculteurs. C’est le cas de l’association CMR, Chrétiens en Monde Rural.

Une de ses membres, Élisabeth Saint-Guilly, nous explique pourquoi la présence chrétienne au salon est importante. Plus globalement, elle nous explique pourquoi l’action des chrétiens en milieu rural est féconde, offrant des lieux  d’écoute et de parole. Sur la question du renouvellement des générations dans le secteur, question prégnante dans le milieu avec 50% des agriculteurs qui ont plus de 50 ans,  les CMR ont une vision positive. Élisabeth Saint-Guilly observe un changement des générations. Alors que la plupart des agriculteurs reprenaient auparavant l’exploitation de leurs parents, de plus en plus de jeunes choisissent de se lancer dans ce métier, ce qui la réjouit.

Entretien avec Élisabeth Saint-Guilly

 

04 mars 2019, 17:35