Cerca

Vatican News
La périphérie de Damas, sous les bombes. Sœur Mona Aldhem a quitté Damas pour fuir la guerre. La périphérie de Damas, sous les bombes. Sœur Mona Aldhem a quitté Damas pour fuir la guerre.   (AFP or licensors)

Nuit des Témoins: le parcours de la religieuse syrienne Mona Aldhem

La semaine de la Nuit des Témoins de l’AED se clôt ce vendredi 29 mars. Parmi les grands témoins de cette année, sœur Mona Aldhem, une religieuse syrienne qui aide ses concitoyens à se reconstruire.

Marine Henriot - Cité du Vatican 

Comme tous les ans l’AED, l’Aide à l’Église en Détresse, organise dans plusieurs villes de France la Nuit des Témoins, de Strasbourg à la Rochelle en passant par Nice. La Nuit des Témoins se clôt ce 29 mars à Paris en la cathédrale de Notre-Dame, la veillée sera présidée par Mgr Michel Aupetit.

L’AED invite des grands témoins pour honorer les martyrs de la foi, prêtres, religieuses, religieux et laïcs engagés ayant perdu la vie ces derniers mois par fidélité au Christ. 

Trois témoins cette année pour partager les réalités de leurs pays: Mgr Théodore Mascaranhas, secrétaire général de la Conférence épiscopale indienne, qui fait face à l’inquiétant essor du nationalisme hindou, Mgr Fridolin Ambongo, nouvel archevêque de Kinshasa, qui souhaite établir la paix dans un pays où l’État peine à prendre la main sur son territoire, et sœur Mona Aldhem, religieuse syrienne des Soeurs de la Charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret. 

Dans la banlieue de Damas puis dans le sud-ouest syrien, sœur Mona a fui les combats et aide les Syriens à se reconstruire.

Ecoutez le parcours de soeur Mona Aldhem
29 mars 2019, 12:37