Vatican News
monastère Sainte-Catherine du Sinai monastère Sainte-Catherine du Sinai 

Histoires de sainteté: saint Jean Climaque

Sœur Catherine Aubin revient cette semaine sur la figure de saint Jean Climaque, auteur d’un traité spirituel au VIIe siècle : L’Échelle sainte.

Sœur Catherine Aubin – Cité du Vatican

Tantôt moine, tantôt ermite au Sinaï, saint Jean Climaque (v. 575 – v. 649) est l'auteur de L'Échelle sainte, un traité spirituel qui décrit l'itinéraire à suivre pour atteindre la perfection chrétienne. À l’origine de cette œuvre, il y a l'abbé du monastère de Raïthou qui, un jour, s'adresse à son voisin Jean, abbé du mont Sinaï, pour lui présenter cette requête : «Nous vous demandons très humblement qu'à l'exemple de Moïse vous nous transmettiez par écrit les grandes et salutaires vérités que le Seigneur a daigné vous révéler sur la montagne.» 

Après avoir argué de son «insuffisance», Jean finit par accepter la demande ; il entreprend la rédaction de l'un des plus précieux traités spirituels chrétiens. Intitulé L'Échelle sainte (ou parfois L'Échelle du paradis), il vaudra à Jean de recevoir le surnom de Climaque (en grec, klimax signifie «échelle») et aura une grande influence en Orient, puis en Occident.    

Ce traité vient rappeler à l'homme contemporain, que le premier progrès dont il doit se soucier est sa propre croissance spirituelle. «Ne perds pas de vue ceci, et tu veilleras très soigneusement à ne pas juger un pécheur: Judas était du nombre des Apôtres, et le larron du nombre des assassins. Mais quel changement étonnant en un instant !» ((Saint Jean Climaque – Echelle, degré 10)

La vie de saint Jean Climaque
24 mars 2019, 17:37