Cerca

Vatican News
Les élections européennes auront lieu du 23 au 26 mai 2019. Les élections européennes auront lieu du 23 au 26 mai 2019.  

Européennes: les épiscopats français, suisse et allemand réunis en colloque

À l’approche des élections européennes, les épiscopats français, suisses et allemands organisent un colloque à Paris les 25 et 26 mars prochain sur le thème du «bien commun européen».

Dans le contexte d’une Europe à multiples crises – inégalités économiques, sociales et territoriales, Brexit, migrations, diplomatie internationale instable -, les conférences épiscopales françaises, allemandes et suisses comptent explorer la notion de bien commun européen pour «redonner un souffle» aux citoyens européens.

 

Intervenants éclectiques

Ce colloque sera présidé par le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Münich et président de la Conférence des évêques d’Allemagne, Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la Conférence des évêques de France, et Mgr Félix Gmür, évêque de Bâle et président de la Conférence des évêques de Suisse.

Parmi les intervenants figureront Thomas de Maizière (ancien ministre de la Défense, ancien ministre de l’Intérieur de la République fédérale d’Allemagne), Sylvie Goulard (ancienne ministre aux Armées en France, ancienne députée européenne) et Enrico Letta (ancien président du Conseil italien, directeur de l’Ecole des Affaires internationales de Sciences Po Paris – PSIA et président de l’Institut Jacques Delors).

Gaël Giraud s.j., chef économiste de l’Agence française du développement, ou encore Thomas Gomart, directeur de l’IFRI, s’exprimeront également.

 

L’engagement des évêques d’Europe

En février dernier, les évêques européens appelaient les citoyens à ne pas céder à la tentation du repli sur soi mais à exercer leurs droits et à interroger les candidats sur leur engagement personnel en faveur de la dignité humaine pour tous.

«L’UE est confrontée à des défis et des incertitudes importants. Pour pouvoir y répondre, l’Europe a besoin de redécouvrir son identité commune et protéger les personnes, les familles, les cultures, et en particulier les personnes vulnérables», affirmaient-ils dans leur déclaration.

20 mars 2019, 16:58