Cerca

Vatican News
Le cardinal Danneels lors d'un entretien avec le Pape François en janvier 2015. Le cardinal Danneels lors d'un entretien avec le Pape François en janvier 2015. 

Le cardinal Danneels est décédé

L’archevêque émérite de Malines-Bruxelles s’est éteint ce jeudi matin à l’âge de 85 ans. Le cardinal Danneels avait été pendant trois décennies une figure emblématique de l’Église belge.

Né en 1933 en Flandre occidentale, ordonné prêtre en 1957 pour le diocèse de Bruges, Godfried Danneels suit attentivement les débats conciliaires après ses études à l’université Grégorienne de Rome, en pleine période d'effervescence théologique. Revenu dans son diocèse d’origine, il participe notamment au rétablissement du diaconat permanent, avant d’être nommé par saint Paul VI évêque d’Anvers en 1977.

Saint Jean-Paul II le nomme ensuite archevêque de Malines-Bruxelles, où il s’installe en 1980. Durant son long épiscopat de 30 ans dans la capitale belge, le cardinal Danneels portera la voix de l’Église dans les débats de société complexes qui agitent la Belgique, notamment le mariage homosexuel, la situation des migrants et réfugiés, ou encore la légalisation de l’avortement et de l’euthanasie. La société belge se souvient aussi de son émotion lorsqu’il présida les obsèques du roi Baudoin, en 1993. Sur le plan international, il se fait aussi connaître comme président de Pax Christi International, ce qui l'amène à effectuer des missions en Yougoslavie et au Soudan notamment.

Son parcours a par ailleurs été marqué par les scandales d'abus sexuels sur mineurs qui n'ont pas épargné l'Église en Belgique. Dans les années 1990, il met en place une commission pour recevoir d'éventuelles victimes, se montrant pro-actif sur un sujet sensible dans ce pays traumatisé par l'affaire Dutroux. Mais en 2010, quelques mois après sa démission pour raison d’âge, le cardinal Danneels fait l’objet d’un long interrogatoire de 10 heures par la police belge, sans être inculpé. Il reconnaîtra avoir commis une erreur de jugement pour n’avoir pas immédiatement exigé la démission de l’évêque de Bruges, mis en cause dans une affaire d’inceste dans laquelle il avait tenté d'effectuer une médiation.

Créé cardinal en 1983, le cardinal Danneels avait participé au conclave de 2005 ayant mené à l’élection de Benoît XVI, puis à celui de 2013 qui fit élire le Pape François. Jean-Paul II l’avait choisi pour être rapporteur du Synode de 1985 sur l’anniversaire du Concile Vatican II, une façon de situer son action dans la continuité de celle de son prédécesseur, le cardinal Suenens, qui fut l’une des grandes voix du Concile. Plus récemment, le Pape François l’avait invité à participer aux deux Synodes sur la Famille de 2014 et 2015, le faisant alors sortir de sa retraite. L'une des ses interventions en session plénière avait porté sur la banalisation de la pornographie et ses effets dévastateurs sur la stabilité des familles.

La réaction du cardinal De Kezel

«Notre reconnaissance à l’égard du cardinal Danneels est très grande. Pendant de nombreuses années, il a guidé l’Eglise, tel un vrai pasteur, à un moment où l’Eglise et la société connaissaient des changements fondamentaux», salue le cardinal Jozef De Kesel, l’actuel archevêque de Malines-Bruxelles. «Son rayonnement, tant dans notre pays que dans l’Église universelle, s’est accru au fil du temps. Par sa parole d’une inspiration tellement cordiale, qu’elle soit dite ou écrite, il nous a toujours conduits à la source d’une main très douce. Il a aussi connu des épreuves. À la fin de sa vie, il était affaibli et épuisé. Nous nous souvenons de lui avec reconnaissance ; qu’il repose maintenant dans la paix de Dieu.»

Les funérailles de Godfried Danneels seront célébrées en la cathédrale métropolitaine de Saint-Rombaut à Malines à une date qui sera communiquée ultérieurement. C'est ce qu'annonce la conférence épiscopale, qui précise que le cardinal Jozef De Kesel présidera la célébration, entouré du nonce apostolique, des évêques de Belgique et des prêtres et diacres de l’archevêché.

Les condoléances du Pape François

En début d’après-midi ce jeudi, le Pape François a adressé ce télégramme de condoléances au cardinal De Kezel :

«Ayant appris avec émotion le décès du cardinal Godfried Danneels, Archevêque émérite de Malines-Bruxelles, je vous adresse mes plus vives condoléances ainsi qu’à sa famille, aux évêques de Belgique, au clergé, aux personnes consacrées et à tous les fidèles touchés par ce deuil. Ce Pasteur zélé a servi l’Église avec dévouement non seulement dans son diocèse mais aussi au niveau national comme Président de la Conférence des Évêques de Belgique, tout en étant membre de divers Dicastères Romains.

Attentif aux défis de l’Eglise contemporaine, le cardinal Danneels a également pris une part active à divers Synodes des Evêques dont notamment ceux de 2014 et de 2015 sur la famille. Il vient d’être rappelé à Dieu en ce temps fort de purification et de marche vers la Résurrection du Seigneur. Je demande au Christ, vainqueur du mal et de la mort, de l’accueillir dans sa paix et dans sa joie. En gage de réconfort, je vous adresse une particulière Bénédiction apostolique, ainsi qu’aux proches du Cardinal défunt, aux pasteurs, aux fidèles et à toutes les personnes qui prendront part à la célébration des obsèques

Franciscus Pp».

Après le décès du cardinal Danneels, le Sacré-Collège compte désormais 222 membres, parmi lesquels 122 cardinaux électeurs et 100 cardinaux non-électeurs.

14 mars 2019, 13:15