Vatican News
De nombreux fidèles catholiques ont participé à la messe célébrée par le Pape François ce mardi à Abou Dhabi De nombreux fidèles catholiques ont participé à la messe célébrée par le Pape François ce mardi à Abou Dhabi  (ANSA)

Les Émirats arabes unis, terre d’ouverture et de rencontre

C’est un pays musulman tolérant pour les chrétiens que le Pape François visite. Le père Xavier Chojecki témoigne de son expérience auprès des catholiques francophones.

Entretien réalisé par Xavier Sartre – Cité du Vatican

La visite du Pape François aux Émirats arabes unis (EAU) a été placée sous le signe du dialogue avec l’islam. Ce 27e voyage apostolique depuis le début de son pontificat a été aussi l’occasion de rencontrer la communauté catholique de ce pays de la péninsule arabique. Les chrétiens sont tous des immigrés venus des quatre coins du monde et sont globalement bien acceptés et peuvent exercer leur culte.

 

Des prêtres issus du monde entier viennent donc pour les encadrer. Parmi eux, le père Xavier Chojecki, un Polonais, aumônier de la base navale française d’Abu Dhabi depuis près de trois ans. Ordonné prêtre en Algérie, à Oran, par Mgr Pierre Claverie, celui que l’on appelle Padre Xav, exerce au sein de l’armée française depuis de nombreuses années.

Outre ses fonctions auprès des militaires français et de leurs familles, il s’occupe aussi des catholiques francophones à Abu Dhabi, et plus occasionnellement à Dubaï. Sans oublier un service auprès des Polonais du pays. Il estime qu’il est «très facile» pour lui d’exercer sa mission dans ce pays musulman. Il salue l’ouverture d’un État qui a refusé l’intégrisme religieux et qui permet aux étrangers, qui représentent l’écrasante majorité de la population, de pratiquer leurs différentes confessions religieuses.

Le Père Xavier Chojecki revient sur sa mission, ses relations avec les musulmans et sur les fruits qu'il attend de la visite du Pape François.

Entretien avec le père Xavier Chojecki, aumônier militaire aux EAU

 

05 février 2019, 11:14