Cerca

Vatican News
Les évêques de France à Lourdes, lors de l'Assemblée plénière de novembre 2018 Les évêques de France à Lourdes, lors de l'Assemblée plénière de novembre 2018   (AFP or licensors)

Antisémitisme: la CEF appelle à un «sursaut de fraternité»

Dans une déclaration publiée ce lundi, la Conférence des évêques de France fait part de son inquiétude à propos de l’antisémitisme et des actes de profanation d’églises. Elle condamne «toute violence» et appelle à la fraternité.

En une semaine, cinq lieux de culte catholiques ont été la cible d’actes de vandalisme et de profanation dans l’Hexagone. Selon les chiffres 2017 du ministère de l'Intérieur, l'Église catholique et les Églises chrétiennes détiennent le record d'atteintes aux lieux de culte: 878 sur les 978 actes recensés, soit une moyenne de deux par jour. Parallèlement, 541 actes antisémites ont été recensés en 2018 sur le territoire français, contre 311 l’année précédente.

Les deux phénomènes prennent de l’ampleur et inquiètent la Conférence des évêques de France, qui a publié lundi 18 février la déclaration suivante:

Antisémitisme: tous appelés à un sursaut de fraternité

La Conférence des évêques de France s’associe à l’élan national contre l’antisémitisme. Elle adresse un soutien sans faille à la communauté juive de France constituée de ses «frères aînés dans la foi» (Saint Jean-Paul II). «Nous sommes appelés à œuvrer ensemble pour s’assurer que l’antisémitisme soit banni de la communauté humaine» (Pape François 2018). De même, la Conférence des évêques de France s’inquiète des nombreux actes de vandalisme et de profanation qu’elle constate à l’encontre des églises en France et condamne plus généralement toute attaque et toute violence proférées contre des lieux de cultes ou des croyants en raison de leur religion. Ces signes de haine proférés au cœur de notre société appellent chacun de nos concitoyens à un sursaut de fraternité.

Mgr Thibault Verny, évêque auxiliaire de Paris et Mgr Olivier Ribadeau Dumas, Secrétaire général de la Conférence des évêques de France se joindront, pour le compte de la CEF, à la manifestation organisée à Paris mardi 19 février.

18 février 2019, 18:13