Cerca

Vatican News
La cathédrale latine de St Joseph à Bucarest, la capitale roumaine. La cathédrale latine de St Joseph à Bucarest, la capitale roumaine.   (©DreamcatcherDiana - stock.adobe.com)

Voyage apostolique en Roumanie : «une lueur d’espoir pour le pays»

20 ans après saint Jean-Paul II, le Pape François se rendra en Roumanie du 31 mai au 2 juin 2019. Une visite qui apporte un message d’unité selon le père Iulian Danca, il s’occupe du centre œcuménique St Pierre et St André à Bucarest.

C’est un pays aux confins de l’Europe, Jean-Paul II s’y était rendu en 1999… c’est maintenant au tour du Pape François de se rendre en Roumanie, du 31 mai au 2 juin 2018. Un voyage symbolique, dans un pays où plus de 80% de la population est orthodoxe, les catholiques représentent eux environ 5% des citoyens roumains. 

Salon la salle de presse du Saint-Siège, le Souverain Pontife visitera les villes de Bucarest, la capitale, de Iaşi à la frontière avec la Moldavie et de Blaj où réside l'archevêque majeur d'Alba Iulia et Făgăraș, le partriarche de l'église grecque catholique roumaine. Le Pape se rendra également au sanctuaire marial de Şumuleu dans le centre du pays.

Le thème de ce voyage apostolique: «Cheminons ensemble». Le Pape vient en effet en Roumanie pour «confirmer (les fidèles) dans leur foi» et «appeler à l’unité», lit-on dans la note accompagnant le logo aux couleurs du drapeau roumain, rouge, bleu et jaune. Ce logo représente le Peuple de Dieu en Roumanie marchant sous la protection de la Vierge. La Roumanie est souvent surnommé «le jardin de la Mère de Dieu», formule chère aux fidèles, qui fut également utilisée par saint Jean-Paul II lors de sa visite dans le pays.

Le Père Iulian Danca est assomptionniste, il gère le centre œcuménique St Pierre et St andré à Bucarest la capitale, il revient avec nous sur cette nouvelle, qui selon lui représente une lueur d’espoir pour le pays.

Interview du Père Iulian Danca
12 janvier 2019, 17:04