Recherche

Vatican News
(Photo d'illustration) (Photo d'illustration) 

Le message de Noël des évêques du Brésil

Dans son message de Noël et dans la perspective de la nouvelle année, la conférence épiscopale brésilienne demande de lutter contre la violence qui afflige le pays ; elle invite à contempler la simplicité des bergers de Bethléem, et à déposer aux pieds de l’Enfant Jésus ses joies, ses peines, ses larmes et ses espérances.

«La lumière est le signe le plus grand de la célébration de la naissance de Jésus, le Fils de Dieu, donné par amour pour nous. Prosternons-nous devant le Fils de Dieu. Unissons-nous à Marie et Joseph, aux bergers de Bethléem et aux mages d’Orient qui l’adorèrent», écrivent les évêques qui rappellent que les humbles et pauvres pasteurs ont été choisis comme premiers témoins de la naissance du Sauveur. A leur exemple, nous sommes appelés à déposer aux pieds de l’Emmanuel «nos joies, nos préoccupations, nos larmes et nos espérances».

Parmi ces «préoccupations et espérances» pour l’année à venir, les évêques brésiliens pointent la recherche de solutions pour lutter contre la violence. Le phénomène inquiète par sa constante progression et par sa visibilité; la violence au Brésil se décline sous de multiples formes, -drogue, homicides-, et touche essentiellement les jeunes. De là, l’engagement décidé de l’Eglise sur le terrain de la prévention et de la lutte contre toute forme de violence, notamment par le biais d'une campagne de fraternité organisée cette année sur le thème «fraternité et dépassement de la violence». Pour les évêques, «un changement du cœur» est nécessaire à l’émergence d’une culture de paix dans le pays. Et de souhaiter que cette campagne porte des fruits sur le long terme.

24 décembre 2018, 11:41