Vatican News
Une vue de la ville d'Alep en août 2018. Une vue de la ville d'Alep en août 2018.   (AFP or licensors)

Noël à Alep: le témoignage de Sœur Henriette

Alep se prépare à vivre son 3e Noël depuis la fin de la bataille qui la déchirait depuis 2012. Quel est l’état d’esprit qui prévaut aujourd’hui ? Nous vous proposons le témoignage de Sœur Henriette, qui vient de quitter la ville syrienne après y avoir vécu 7 ans.

Entretien réalisé par Manuella Affejee- Cité du Vatican

Sœur Henriette de Jésus fait partie de la congrégation des petites sœurs de Charles de Foucauld. Libanaise, elle a vécu 21 ans en Syrie, dont 14 à Damas et 7 à Alep où elle est arrivée alors que la guerre commençait à peine. Une période qu’elle reconnait pudiquement «difficile», entre bombardements incessants, deuils et privations de toutes sortes. 

Aujourd’hui, la vie reprend peu à peu son cours, en dépit d’une situation économique problématique pour de nombreux Aleppins, raconte-elle. La solidarité s’organise autour de plusieurs ONG, notamment de la Caritas locale et de la paroisse catholique latine, particulièrement active auprès des nécessiteux, chrétiens et musulmans. Les habitants se réjouissent surtout de l’arrêt des combats, même si la «pleine sécurité» n’est pas encore assurée. Des bombardements se font entendre en périphérie, et la province voisine d’Idleb, la dernière à échapper au contrôle de Damas, se prépare depuis des mois à une offensive finale.

Sœur Henriette revient sur ces années de guerre, sur l’expérience de fraternité et d’humanité qu’elle a pu étrangement provoquer; elle nous livre un regard d’espérance sur le futur d’Alep et de la Syrie, appelés à relever de nombreux défis.

Le témoignage de Soeur Henriette
21 décembre 2018, 09:48