Vatican News
Le président argentin Mauricio Macri lors du sommet du Mercosur à Montevideo, le 18 décembre 2018. Le président argentin Mauricio Macri lors du sommet du Mercosur à Montevideo, le 18 décembre 2018. 

En Argentine, les évêques alertent le président sur l'augmentation de la pauvreté

Toute la hiérarchie de l’épiscopat argentin s’est rendue le 20 décembre à la présidence de la République argentine pour l’échange des traditionnels vœux de Noël. L’occasion pour les évêques argentins de mettre en garde le président Mauricio Macri contre les inégalités croissantes dans le pays sud-américain.

C’est dans un climat de dialogue «ouvert», où chacun a pu exprimer ses idées «avec sincérité et liberté», que s’est déroulée la rencontre entre la délégation épiscopale argentine et le président argentin Mauricio Macri.

Le chef de cabinet du président, les ministres de la Santé et de l’Action sociale, des Affaires étrangères ainsi que des Cultes, étaient également présents pour ce moment partagé avec Mgr Oscar Vicente Ojea, président de la conférence épiscopale du pays, le cardinal Mario Aurelio Poli, archevêque de Buenos Aires, Mgr Marcelo Colombo, évêque de la Rioja et le secrétaire général, Mgr Carlos Malfa, évêque de Chascomús.

27% des Argentins sous le seuil de pauvreté

Les évêques ont ainsi fait part de leur préoccupation grandissante quant à l’augmentation de l’indice de pauvreté, tel que le laisse percevoir le dernier rapport de l’Observatoire de la dette sociale de l’UCA (l’Université catholique d’Argentine), explique l’agence italienne SIR.

Selon des statistiques officielles publiées en septembre par l’Institut national des statistiques et des recensements (Indec), 27,3 % des Argentins vivent sous le seuil de pauvreté au premier semestre 2018.

Le gouvernement Macri qui avait déjà confirmé qu'il augmentera les aides sociales pour les plus vulnérables s’était alors montré pessimiste: «Nous allons connaître des mois difficiles, les choses vont prendre plus de temps», déclarait-il, ajoutant que les indicateurs de pauvreté montreront «également des revers en mars et septembre 2019».

À la fin du mois de juin dernier, 1,77 million de ménages argentins étaient en dessous du seuil de pauvreté, soit 7,58 millions de personnes. 

Outre la pauvreté, la délégation épiscopale a aussi dénoncé l’absence de projets d’agriculture familiale, en particulier dans les régions intérieures, signalant de même l’augmentation de la toxicomanie un peu partout dans le pays.

21 décembre 2018, 17:31