Cerca

Vatican News
Rencontre cordiale entre le cardinal Berhaneyesus Souraphiel et la ministre de la Paix Rencontre cordiale entre le cardinal Berhaneyesus Souraphiel et la ministre de la Paix 

En Éthiopie, l’Église catholique et l'État s’engagent pour la paix

L’Église catholique éthiopienne est bien décidée à collaborer avec Mme Muferiat Kamil, nommée le 16 octobre dernier ministre de la Paix dans le nouveau gouvernement d’Abiy Ahmed.

Makeda Yohannes - Addis Abeba, Éthiopie

Mme Muferiat Kamil a répondu favorablement à l’invitation de l’archevêque d'Addis-Abeba, le cardinal Berhaneyesus Souraphiel, en lui rendant récemment visite accompagnée d’une importante délégation gouvernementale. La nouvelle ministre de la Paix et d’autres membres du gouvernement éthiopien ont été d’abord accueillis par le secrétaire général du Secrétariat Catholique Éthiopien (ECS), le père Teshome Fikre.

Un entretien avec le cardinal Berhaneyesus Souraphiel s’en est suivi. L’archevêque d’Addis-Abeba a expliqué que la collaboration entre les représentants religieux et la ministre de la Paix sera cruciale dans le processus de paix et la stabilisation du pays. Le cardinal a ensuite présenté l’Église catholique du pays et les efforts de celle-ci dans divers domaines, comme l’éducation, la santé et d’autres services sociaux.

Un lien prometteur entre l’Église et l’État

De son côté, Mme Muferiat a confirmé qu’une collaboration avec les responsables religieux et les institutions seront essentiels pour construire l’unité de la nation. Le but de sa visite, a-t-elle expliqué, étant de demander aux responsables religieux de continuer à soutenir le processus de paix et de réconciliation nationale.

«Nous sommes très contents de notre visite à l’Église catholique», a ensuite assuré la ministre de la Paix. «Vous êtes un partenaire fiable pour construire la paix. Nous espérons pouvoir travailler étroitement avec vous afin de répondre à certains défi auxquels fait face notre nation, et nous vous assurons aussi de notre collaboration. Nous avons aussi apprécié d’être accueillis si chaleureusement dans votre Secrétariat», s’est réjouie Mme Muferiat.

Les membres du Ministère de la Paix ont aussi ajouté connaître d’expérience la contribution et les succès de l’Église catholique dans le domaine scolaire : les écoles catholiques forment en effet des citoyens moralement forts, d’après eux. Ils espèrent donc que l’Église continuera dans cette voie féconde.

20 novembre 2018, 18:28