Cerca

Vatican News
Les évêques réunis en Salle du Synode, le 5 octobre 2018. Les évêques réunis en Salle du Synode, le 5 octobre 2018.  (Vatican Media )

Mgr Georges Bacouni: “Rapprocher les pasteurs des jeunes”

L’archevêque melkite de Saint Jean d’Acre est l’un des invités au Synode des Jeunes. Il plaide pour une meilleure unité des chrétiens au Moyen-Orient et des pasteurs, évêques ou prêtres «de terrain».

Entretien réalisé par Olivier Bonnel - Cité du Vatican

Il est l’une des voix du Moyen-Orient à ce synode. Mgr Georges Bacouni, l’archevêque de Saint-Jean-d’Acre des melkites est l’un des deux représentants de cette Église gréco-catholique d’Orient avec le patriarche d’Antioche Mgr Youssef Absi, en Syrie.

Son archidiocèse melkite d’Acre, Haïfa, Nazareth et toute la Galilée regroupe près de 70’000 fidèles dans 32 paroisses situées au nord d’Israël, auxquelles s’ajoute la paroisse de Zababdeh, près de Jénine, en territoire palestinien.

Mgr Bacouni s’est déjà exprimé dans la Salle du Synode lors des congrégations générales, jeudi matin. Avec un langage clair il est revenu sur les défis auxquels sont confrontés les jeunes chrétiens de la région, et ceux-là ne manquent pas, à commencer par rester des témoins du Christ sur des terres déchirées par la guerre ou l’instabilité.

Mais l’archevêque melkite invite surtout les Églises moyen-orientales à rester toujours proches de leur petit troupeau, et des jeunes en particulier. Par culture et tradition, les pasteurs sont souvent trop pris par des tâches administratives qui les éloignent du terrain. C’est pourtant un enjeu majeur pour maintenir la mission de ces petites communautés.

Entretien avec Mgr Bacouni
05 octobre 2018, 18:12