Version Béta

Cerca

Vatican News
Le cardinal américain Daniel DiNardo, président de la Conférence épiscopale du pays. Le cardinal américain Daniel DiNardo, président de la Conférence épiscopale du pays.  (©CATHOLICPRESSPHOTO)

États-Unis: le cardinal DiNardo promet fermeté et transparence dans la gestion des abus

Le cardinal Daniel DiNardo, président de la Conférence épiscopale américaine, a pris la parole sur les affaires McCarrick et Viganò qui fragilisent l’Eglise américaine et universelle. Il a renouvelé son engagement sans faille «pour une plus grande efficacité et transparence dans la discipline des évêques».

Christopher Wells – Cité du Vatican

Dans un communiqué publié lundi 27 août, le président de l’épiscopat américain, le cardinal Daniel DiNardo, s'est engagé à relever le défi du Pape François «d'être ferme et décisif dans la poursuite de la vérité et de la justice».

Dans sa déclaration, il renouvelle l'engagement des évêques à enquêter sur les questions entourant l'archevêque Theodore McCarrick, qui a été sanctionné par le Pape François après que des accusations de violences sexuelles sur mineurs ont été jugées «crédibles» et «fondées». Peu après en juin dernier, le Saint-Père avait accepté la démission de McCarrick de ses fonctions de cardinal.

La discipline des évêques doit être transparente et efficace

Le cardinal DiNardo a également évoqué les questions soulevées par une lettre de l'ancien nonce apostolique aux États-Unis, Mgr Carlo Maria Viganò. «Les questions soulevées méritent des réponses concluantes et basées sur des preuves», a-t-il écrit, poursuivant: «Je suis convaincu que le Pape François partage notre désir d'une plus grande efficacité et transparence en matière de discipline des évêques». Le cardinal DiNardo a ajouté renouvelé au Pape toute l’affection fraternelle des évêques américains «en ces jours difficiles pour lui».  

Enfin, le cardinal américain a pris la plume pour s’excuser une nouvelle fois auprès des victimes d’abus et de leurs proches. «Je suis désolé. Vous n’êtes plus seuls». Après avoir rappelé les mesures déjà prises par les évêques pour traiter les cas d’abus dans l’Église, le cardinal DiNardo a franchement reconnu: «De toute façon, nous avons échoué», assurant qu’à l’avenir, «nous ferons mieux».

Un plan contre les abus sexuels présenté en novembre

Le 16 aout dernier, trois jours après les révélations sur les abus sexuels commis par le clergé de Pennsylvanie sur plus de 1 000 enfants, le cardinal DiNardo avait annoncé un vaste plan contre les abus sexuels.

Celui-ci va être présenté lors de leur assemblée plénière de novembre à Baltimore dans le Maryland (nord-est des États-Unis). Ce plan qui vise à renforcer l’indépendance, l’autorité et l’implication des laïcs, doit entériner trois points: une enquête complète sur l’affaire McCarrick, l’ouverture de nouveaux canaux confidentiels pour signaler les plaintes et des procédures plus efficaces pour résoudre ces mêmes futures plaintes.

29 août 2018, 12:27