Version Béta

Cerca

Vatican News
Andrès Manuel López Obrador, nouveau président mexicain. Andrès Manuel López Obrador, nouveau président mexicain.   (ANSA)

Mexique: les évêques appellent à collaborer avec le président Obrador

Au lendemain d’une élection présidentielle qualifiée par l’épiscopat «d’ordonnée» et de «sereine», tous les Mexicains sont appelé à collaborer «positivement avec les autorités élues», ont prôné les évêques dans un communiqué publié le 2 juillet.

La Conférence des évêques du Mexique (CEM) a salué et félicité Andrés Manuel López Obrador pour sa victoire aux élections présidentielles du 1er juillet 2018.

Le dépouillement rapide des élections du 1er juillet a donné comme vainqueur, avec 53% des voix, le leader de la gauche, un homme expérimenté, âgé de 65 ans. Ancien maire de Mexico de 2000 à 2005, "Amlo" avait échoué par deux fois à l'élection présidentielle, en 2006 et en 2012. Cette alternance est donc une première en trente ans d’histoire politique mexicaine. 

Dans leur communiqué, les évêques mexicains ont souligné que le jour des élections du dimanche avait plutôt été «ordonné et serein»: «Derrière cet effort démocratique se trouvent  la dignité et la liberté de tout être humain, appelé à participer à la vie sociale. Nous remercions les autorités électorales, ainsi que tous les citoyens en général», ont-ils dit.

Pour les évêques du Mexique, aucun dirigeant n'a donc toutes les idées et toutes les solutions. «Il est de notre responsabilité de continuer à participer de manière civique, toujours dans le respect des droits de l'homme et du véritable bien commun». Ils ont par ailleurs condamné «les actes de violence dans certaines parties du pays, en particulier ceux qui ont été commis contre la vie humaine».

Le pays sort en tout cas d’une campagne électorale d’une rare violence. Un total de 133 hommes ou femmes politiques ont été tués depuis le début de la campagne il y a quelques mois à peine.

 

03 juillet 2018, 17:35