Version Béta

Cerca

Vatican News
Amazonie (Photo d'illustration) Amazonie (Photo d'illustration)  (AFP or licensors)

Brésil: augmentation des meurtres liés aux conflits agraires

Au Brésil, les conflits agraires ont fait 71 morts en 2017 : c’est ce qui ressort du rapport annuel de la Commission pastorale de la terre. C’est le chiffre le plus élevé depuis 14 ans.

Entretien réalisé par Manuella Affejee- Cité du Vatican

L’organe, qui dépend de la conférence épiscopale brésilienne, cite notamment le massacre de neuf paysans, torturés et sauvagement mutilés, dans une zone isolée de l'État de Mato Grosso (ouest du pays). D'autres tueries ont fait notamment dix victimes à Para (nord) et six à Bahia (nord-est).

Le rapport constate également que les meurtres et exactions liés aux conflits agraires ont augmenté depuis l’arrivée au pouvoir du président Michel Temer, en mai 2016. Son gouvernement est accusé de favoriser les lobbys de l’agro-business et les grands groupes industriels au détriment des «sans-terre» et des petits paysans, souvent spoliés et expulsés de leurs lopins de terre, quand ils ne sont pas maltraités ou tués par des commandos à la solde des grands propriétaires terriens.

Mgr Dominique You est évêque de Santissima Conceiçao do Araguaia, dans l’Etat de Para, où le problème des sans-terre est prégnant. L’un des massacres de paysans cité dans le rapport de la CPT s’est d’ailleurs déroulé dans son diocèse, c’était en mai 2017. Il revient sur cette question et, plus généralement, sur le climat social et politique délétère qui règne actuellement au Brésil.

Entretien avec Mgr Dominique You
08 juin 2018, 13:02