Version Béta

Cerca

VaticanNews
(photo d'illustration) (photo d'illustration) 

Le Conseil oecuménique des Eglises invite à prier pour les femmes victimes de violences

Afin que chacun reste vigilant, indigné et exemplaire dans la lutte contre les violences envers les femmes, le Conseil Oecuménique des Églises lance la campagne «Jeudis en noir». Une initiative «simple mais profonde», tandis qu’à travers le monde, une femme sur trois est victimes de violences sexuelles ou physiques au cours de sa vie.

Entretien réalisé par Marine Henriot - Cité du Vatican

Les chiffres ne manquent pas pour alerter sur une réalité tragique. Aujourd’hui dans le monde, un tiers des femmes est victime de violences sexuelles ou physiques. Femmes et filles représentent 70% des victimes de la traite des êtres humains.

Pour que jamais la vigilance et l’indignation ne cessent, le Conseil Oecuménique des Eglises (COE) lance la campagne des jeudis en noir. Une campagne «simple mais profonde» annonce le COE, qui incite femmes et hommes, à porter des vêtements en noir tous les jeudis pour rendre hommage aux femmes qui résistent à la culture de l’injustice et de la violence. Un mouvement devenu mondial: 348 Églises membres du conseil oecuménique l’ont rejoint.

Jane Stranz est femme-pasteure et une des responsables de la campagne; nous revenons avec elle sur la lutte contre les violences envers les femmes, et sur les modes d'action que les croyants peuvent développer en ce sens.

Entretien avec le pasteur Jane Stranz
14 juin 2018, 16:44